Pâtes ou caviar, les habitudes alimentaires des Français pendant le confinement

alimentaires-confinement-habitudes

Dès que la possibilité du confinement avait été annoncée, les consommateurs français ont opéré une véritable ruée sur les produits alimentaires comme les pâtes, le riz, les aliments en conserve, les salaisons… La principale inquiétude des Français, juste après celle de contracter le virus, concernait en effet les possibilités d’approvisionnement et de ce qu’il convenait de faire en cas de pénurie alimentaire. Une fois en plein confinement, la perspective d’avoir plus de temps libre et de devoir trouver de quoi s’occuper a eu un impact certain sur les habitudes alimentaires.

Des habitudes alimentaires différentes pendant le confinement

Dans le contexte du confinement, l’alimentation a pris une place centrale dans la vie de tous les jours, ce qui reste assez inhabituel dans les habitudes de la population occidentale.

Les produits d’épicerie fine ont la cote

Si les produits de base comme les pâtes et le riz ont été très prisés, la possibilité de cuisiner soi-même a également poussé certains consommateurs à s’essayer à des recettes plus inhabituelles avec des produits provenant d’épiceries fines comme le caviar de Neuvic ou encore les œufs de brochet fumés. Grâce au e-commerce, de nombreuses marques ont en effet proposé des paniers tout compris contenant les ingrédients nécessaires pour préparer de délicieuses recettes complètes. L’occasion pour les confinés de tester leurs talents en cuisine et leurs capacités culinaires avec des produits qu’ils consomment au restaurant d’habitude. D’ailleurs, l’apparition de moments festifs en ligne (avec les apéros virtuels qui ont été très célèbres pendant le confinement), a poussé certains consommateurs à se tourner vers des mets plus raffinés et des produits plus onéreux.

Des produits qui se conservent longtemps en vue du stockage

Pas de doute, pendant le confinement, les aliments longue conservation ont incontestablement été les stars de tous les caddies : farine, œufs, riz, pâtes, sucre, etc. Chacun s’est fait un honneur de faire une réserve conséquente de produits alimentaires de base et de matières premières permettant de préparer des aliments tels que le pain ou diverses autres pâtisseries sucrées et salées.

alimentaires-confinement-habitudes (2)

Le confinement a permis aux consommateurs de prendre le temps de cuisiner et de prendre leurs repas chez eux, d’où la nécessité de faire un peu plus de stocks que d’habitude. Bien entendu, le pain reste en premier plan dans la pyramide des besoins, surtout en temps de crise. D’ailleurs, nombreuses sont les familles qui ont décidé de fabriquer eux-mêmes leur propre pain, ce qui a fait grimper les ventes de farine.

Tous en cuisine !

En temps normal, les repas sont pris aux restaurants, dans les cantines scolaires, dans les cantines d’entreprise ou encore les restaurants universitaires mais en plein confinement, tous ont dû être pris à la maison. Cuisiner est donc devenu obligatoire : source de plaisir pour certains, une contrainte pour d’autres. Beaucoup se sont essayés à des expériences culinaires ou encore à la pâtisserie pour passer le temps, surtout pour occuper les plus jeunes. A noter que la bière compte également parmi les produits les plus consommés pendant le confinement !

1 Rétrolien / Ping

  1. Caviar de Neuvic : la marque qui fait renaître le caviar français – Canopedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.