Drague et coup de foudre : les français sont timides !

drague et coup de foudre

Drague – Les Français, sont des grands adeptes du coup de foudre mais ils souvent « bloqués » par leur timidité

Drague – Les Français restent de grands romantiques et c’est  ce que dévoile une étude menée par IFOP pour happn, la toute première application gratuite hyper géolocalisée et en temps réel qui permet de retrouver les personnes croisées dans la vraie vie. Elle montre que les Français sont de grands adeptes du coup de foudre et croient à la rencontre d’un(e) inconnu(e), malgré leur timidité apparente.

L’étude révèle que les Français sont 59% à être attirés par un ou une inconnu(e) qu’ils ont croisé(e) dans la rue, grâce à un regard soutenu ou un sourire échangé et ce sont majoritairement les hommes qui y sont les plus sensibles à 73%.

Parmi toutes les régions, ce sont les habitants de Basse Normandie et de Franche Comté qui sont les plus réceptifs au coup de foudre puisqu’ils sont 67 % dans chaque région à se sentir attirés par une personne rencontrée dans la rue. Ils sont suivis de près par l’Aquitaine à 66 % puis par les habitants de Haute Normandie et de Lorraine à 64 %.Et les Franciliens dans tout cela ? Ils sont seulement 57% à avouer craquer régulièrement ou occasionnellement sur l’inconnu(e) qui passe. Difficile pourtant de ne pas y trouver sont compte dans notre grande et belle capitale !

drague et timidité

Si les Français ont déjà vécu l’expérience du coup de foudre dans la rue, ils font cependant preuve d’une grande retenue quand il s’agit d’aborder le ou la fameuse inconnu(e). Ils ne sont en effet que 20% à franchir le pas et entamer une première prise de contact. C’est particulièrement marqué chez les femmes puisqu’elles sont 88% à n’avoir jamais abordé quelqu’un dans la rue.

Parmi les raisons qui empêchent les Français d’aborder une personne croisée par hasard, ils sont 57% à avouer leur timidité, notamment chez les femmes qui sont 66% à ne pas oser entamer une conversation avec un inconnu qui ne les laisse pas indifférentes. C’est dans les Pays de la Loire que l’on retrouve les Françaises les plus timides à 69% suivi par la Haute Normandie et le Centre à 65 % puis l’Aquitaine à 63 %. Mesdames, ne restez pas de marbre !  Photo © Valerie Thang – Fotolia.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.