Un amendement interdisant le Glyphoaste rejeté

Pas d'interdiction du Glyphosate en FrancePhoto Archives

Un amendement déposé pendant les discussions de la loi alimentaire a été rejeté par une majorité de députés mardi soir. La plupart des élus du groupe LREM ont refusé d’interdire le produit agricole. Les députés de gauche présents dans l’hémicycle on vote pour l’adoption de cette mesure. Le glyphosate, malgré de nombreuses critiques reste donc légal en France. Cette annonce a provoqué des tonnerres de réactions sur les réseaux sociaux. Le plus souvent critiques.

Le glyphosate est un herbicide total foliaire systémique, c’est-à-dire non sélectif, absorbé par les feuilles et à action généralisée. Autrefois exclusivement produit par Monsanto (à partir de 1974, sous la marque Roundup), son brevet est passé dans le domaine public en 2000, de sorte que d’autres entreprises le produisent désormais. Le glyphosate est classé depuis le 20 mars 2015 comme « probablement cancérogène » par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). Cette agence de l’OMS précise que ce classement est uniquement une estimation du danger, et que l’estimation du risque pour la population générale est du ressort des agences de sécurité sanitaire. Depuis lors, un panel d’experts de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture et de l’Organisation mondiale de la santé estime en mai 2016 qu’il est improbable que le glyphosate soit cancérigène par voie alimentaire. Des appréciations similaires ont été rendues par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (AESA). Ses opposants lui prêtent par ailleurs des effets néfastes sur l’environnement et sur la santé des personnes exposées aux pulvérisations (agriculteurs et populations rurales). (avec Wikipedia)

VIDEO – Trouver des alternatives au glyphosate, c’est possible. Marc et Emmanuelle Kreydenweiss tiennent des vignes en Costières de Nîmes, et ils ont fait le choix d’utiliser uniquement des produits naturels. Première méthode utilisée par les Kreydenweiss, le travail des sols à travers le labour. Ils plantent également certaines variétés d’herbes pour lutter contre les mauvaises herbes. Pour Marc Kreydenweiss, le pouvoir n’est pas entre les mains des politiques, mais bien des agriculteurs. Les techniques utilisées par la famille Kreydenweiss ont également permis de diminuer les pertes causées par la sècheresse de cet été qui a durement frappé les vignes. Auteur: Mr Kunz Alexis Production: Medias Du Sud

Be the first to comment on "Un amendement interdisant le Glyphoaste rejeté"

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.