Carole Delga demande l’annulation du second tour des élections municipales

A la lecture du taux d'abstention très important du premier tour de l'élection municipale marqué par l'inquiétude légitime concernant le Coronavirus, la présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Carole Delga, demande immédiatement l'annulation du second tour des élections municipales. « Jeudi soir, le président de la République a prononcé un discours très clair et garantissant les conditions de la tenue de l'élection. Mais l'annonce du premier ministre, samedi soir, n'était plus cohérente en matière sanitaire, le président de la République aurait dû reporter les élections. Après ce premier tour, marqué par une abstention historique pour des élections municipales, je maintiens ma position : face à l'urgence sanitaire, relayée par de nombreux médecins, le président de la République doit prononcer dès demain l'annulation du second tour des élections municipales. Il s'agit d'une mesure forte mais nécessaire pour garantir la santé de nos concitoyens. La France est forte et elle doit être aujourd'hui pleinement mobilisée pour endiguer la propagation de la pandémie qui nécessitera, sans nul doute, de nouvelles mesures exceptionnelles dans les jours à venir. » a déclaré Carole Delga. « Notre priorité aujourd'hui, c'est de préserver la santé des Français et limiter l'impact de cette pandémie sur nos entreprises. Nous devons nous battre pour les soutenir et sauvegarder les emplois sur notre territoire. Nous avons eu une réunion ce matin à la préfecture de région. Nous mettons en place un numéro d'appel unique permettant aux entreprises de s'informer et d'être guidées dans les différentes aides qui sont mises en place pour le chômage partiel, les aides à la trésorerie, les garanties d'emprunt. La Région débloque dès à présent 10 M€ pour mettre en place deux fonds. L'un d'intervention directe pour les entreprises ayant peu de trésorerie, qui répond surtout aux difficultés des indépendants. Le second est un fonds de garantie auprès des banques pour permettre aux entreprises de faire l'avance des salaires dans l'attente du versement par l'Etat du chômage partiel. Enfin, je réitère ma demande au gouvernement d'exonération totale des charges sociales et fiscales. » a conclu la présidente de Région.
Faible taux de participation en Occitanie comme dans toute la France.

Au soir d’un premier tour des élections municipales marqué par une forte abstention pour cause de Coronavirus, la présidente de la région Occitanie demande l’annulation du second tour de scrutin.

A la lecture du taux dabstention très important du premier tour de lélection municipale marqué par linquiétude légitime concernant le Coronavirus, la présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Carole Delgademande immédiatement lannulation du second tour des élections municipales.

« Jeudi soir, le président de la République a prononcé un discours très clair et garantissant les conditions de la tenue de lélection. Mais lannonce du premier ministre, samedi soir, nétait plus cohérente en matière sanitaire, le président de la République aurait dû reporter les élections.

Après ce premier tour, marqué par une abstention historique pour des élections municipales, je maintiens ma position : face à l’urgence sanitaire, relayée par de nombreux médecins, leprésident de la République doit prononcer dès demain l’annulation du second tour des élections municipales. Il s’agit d’une mesure forte mais nécessaire pour garantir la santé de nos concitoyens. La France est forte et elle doit être aujourd’hui pleinement mobilisée pour endiguer la propagation de la pandémie qui nécessitera, sans nul doute, de nouvelles mesures exceptionnelles dans les jours à venir. » a déclaré Carole Delga.

« Notre priorité aujourdhui, cest de préserver la santé des Français et limiter limpact de cette pandémie sur nos entreprises. Nous devons nous battre pour les soutenir et sauvegarder les emplois sur notre territoire. Nous avons eu une réunion ce matin à la préfecture de région. Nous mettons en place un numéro dappel unique permettant aux entreprises de sinformer et dêtre guidées dans les différentes aides qui sont mises en place pour le chômage partiel, les aides à la trésorerie, les garanties demprunt. La Région débloque dès à présent 10 M pour mettre en place deux fonds. Lun dintervention directe pour les entreprises ayant peu de trésorerie, qui répond surtout aux difficultés des indépendants. Le second est un fonds de garantie auprès des banques pour permettre aux entreprises de faire lavance des salaires dans lattente du versement par lEtat du chômage partiel.

Enfin, je réitère ma demande au gouvernement dexonération totale des charges sociales et fiscales. » a conclu la présidente de Région.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.