Categories: Tarbes

Alerte à la pollution de l’air à Tarbes ce samedi

Le seuil d’alerte pollution est dépassé à Tarbes : la concentration en particules en suspension (PM10) supérieure à 50 microgrammes par mètre cube Photo (c) ORAMIP

Episode de pollution: sur l’arrondissement de Tarbes, l’ORAMIP a mesuré des niveaux de concentration en particules en suspension (PM10) supérieurs à 50 microgrammes par mètre cube (µg/m3) en moyenne sur 24 heures pour la journée du 21/11/2015.

Les concentrations moyennes mesurées s’élèvent, ce jour, à 51.5 µg/m3 sur l’arrondissement de Tarbes. Conformément aux textes en vigueur, le préfet des Hautes Pyrénées a mis en œuvre la procédure d’information et de recommandation du public.

La cause principale de cette pollution est l’accumulation des particules en suspension du fait d’une atmosphère très stable et d’un vent faible a précisé l’Observatoire de l’Air en Midi Pyrénées, l’ORAMIP. “Les concentrations ont augmenté fortement sur l’arrondissement de Tarbes dans la journée d’hier. Elles ont nettement diminué en fin de nuit avec l’arrivée du vent et de la pluie. Ces conditions météorologiques prévues pour la journée devraient favoriser la diminution des concentrations dans l’air: l’épisode de pollution ne devrait donc pas se poursuivre” ont indiqué les spécialistes.

RECOMMANDATIONS POUR REDUIRE LA POLLUTION
– réduire les vitesses de tous les véhicules,
– pratiquer le covoiturage et utiliser les transports en commun,
– s’assurer du bon fonctionnement des dispositifs industriels de dépoussiérage,
– éviter d’allumer des feux d’agréments (bois),
– limiter les activités d’écobuage,
– rappel de l’interdiction des activités de brûlage de déchets verts.

RECOMMANDATIONS SANITAIRES
Les adultes et enfants avec des problèmes cardiaques ou pulmonaires devraient envisager de
réduire les activités physiques et sportives intenses. Ils doivent respecter leur traitement médical en
cours et consulter leur médecin en cas de difficulté respiratoire inhabituelle
Il est également recommandé de veiller à ne pas aggraver les effets de la pollution par d’autres
facteurs irritants des voies respiratoires, tels que l’usage de solvants ou de peinture sans protection
appropriée, et surtout par la fumée de tabac. L’aération des locaux doit être maintenue.

Partager

Articles Récents

Voici la composition du gouvernement Borne

Voici la composition du gouvernement : Sur la proposition la première ministre : Monsieur Bruno Lemaire, Ministre de l'Economie Monsieur…

20 mai 2022

La police alerte aux arnaques aux fausses convocations

La police des Hautes Pyrénées vient de relayer une alerte émanant de la police nationale concernant un nouveau type d'arnaque…

20 mai 2022

Le peloton de Gendarmerie de Haute Montagne fêtera son anniversaire au Lac d’Estaing

Le peloton de gendarmerie de haute montagne PGHM des Hautes-Pyrénées fêtera son anniversaire en public sur le site du lac…

20 mai 2022