Categories: Politique

Municipales à Tarbes, ce qui se mijote pendant l’été

Les prochaines élections municipales auront lieu à Tarbes et dans toute la France au mois de mars 2020. A Tarbes, les grandes manoeuvres ont commencé.

Plusieurs candidats sont d’ores et déjà en lice à Tarbes, d’autres travaillent leur futur programme ou soignent leur communication. Plusieurs incertitudes n’ont pas été levées notamment chez les soutiens d’Emmanuel Macron.

Maire sortant, Les Républicains LR, Gérard Trémège se représentera t il ? Il n’a pas aujourd’hui donné de réponse définitive, et l’équation s’annonce complexe pour celui qui siège à la mairie depuis déjà 18 ans. L’association Tarbes 2020 a bien été lancée, son siège est ouvert à deux pas de la place Jean Jaurès mais rien ne filtre pour l’instant ni sur le projet ni sur une éventuelle liste. A l’instar du Parti socialiste, le vote pour le parti Les Républicains s’est effondré à Tarbes et dans les Hautes Pyrénées. Ce qui est problématique pour celui qui reste aujourd’hui le chef du LR dans le 65. Gérard Trémège multiplie les apparitions dans la presse. Un signe ?

Myriam Mendez, son adjointe, est elle en campagne depuis plusieurs mois avec son association Tarbes et Moi. Elle multiplie les rendez vous, muscle une communication composée de visuels colorés, modernes et axe sa campagne sur le réseau Twitter, cible jeunes actifs.

Publicité ciblée du Rassemblement national RN dans le département des Hautes Pyrénées Photo capture d’écran Facebook

Autre inconnue à ce jour : la constitution ou non d’une liste Rassemblement National ex FN, qui élection après élection montre sa capacité d’implantation dans une ville de Tarbes, plus pauvre que la moyenne. Récemment, le Rassemblement national de Marine Le Pen, publiait sur le réseau social facebook, une publicité avec appel pour rejoindre pour les municipales 2020 -photo-.

De l’autre côté de l’échiquier, la France Insoumise aussi est à la manoeuvre sur les réseaux sociaux. Tarbes Insoumise, déclinaison tarbaise du parti de Jean Luc Mélenchon proposait en ce début d’été des publicités ciblées sur le réseau facebook -photo- pour inviter les internautes à “participer à la construction du programme pour les municipales à Tarbes”. Rien n’a encore filtré sur le nom d’une éventuelle tête de liste.

Publicité ciblée de la France Insoumise à Tarbes Photo capture d’écran Facebook

Pierre Lagonelle est lui aussi en campagne à la tête de l’association Tarbes pour Tous. Avec une interrogation à laquelle il n’a pas encore été répondu : sera t il ou non tête de liste avec le soutien d’une République en Marche, LRM, dont plusieurs membres n’ont pas fait mystère de leur souhait de se présenter à Tarbes. Pierre Lagonelle, s’il utilise régulièrement les réseaux sociaux, est dans une démarche de communication politique plus classique : avec de longs messages diffusés sur des points précis.

Logo de l’association Tarbes Citoyenne

Sensation de ce début d’été parce que liste d’union de la gauche, l’alliance entre le PS, le PCF, EELV, Générations et Ensemble! est désormais concrétisée dans une nouvelle association Tarbes Citoyenne. Là encore, l’heure n’est pas à la constitution de la liste ou à la désignation d’une tête de liste mais à la préparation d’un programme qui est annoncé écologique, solidaire mais aussi et surtout novateur dans plusieurs domaines. L’été devrait, comme dans toutes les formations, être particulièrement studieux.

Cet article a été modifié le 16 juillet 2019 10 h 46 min

Partager

Articles Récents

Coulée de boue entre Bagnères et La Mongie

Conséquence des intempéries qui touchent le département des Hautes Pyrénées, une importante coulée de boue a eu lieu ce vendredi…

13 décembre 2019

Nouvelles inondations prévues cette nuit à Tarbes

Si le vent s'est calmé, le département des Hautes Pyrénées reste placé en alerte météo vigilance orange ce vendredi soir.…

13 décembre 2019

Foyers privés d’électricité : les agents d’Enedis suspendent leur grève

Plus de 10000 foyers sont privés d'électricité ce vendredi dans le département des Hautes Pyrénées. Pour faire face à l'urgence…

13 décembre 2019

Ce site utilise des Cookies