Entre 1500 et 2000 personnes devant l’hôpital de Tarbes

La foule était présente ce mardi en début d’après midi devant l’hôpital de Tarbes pour rendre hommage aux personnels hospitaliers et porter plusieurs revendications sociales et demander la maintien des hôpitaux de Tarbes et Lourdes

La crise du Coronavirus semble avoir provoqué une large prise de conscience de l’importance d’un service hospitalier fort et bien doté. A l’appel de plusieurs syndicats et partis politiques entre 1500 et 2000 personnes ont tenu à être présent ce mardi à 14h devant l’hôpital de Tarbes pour d’abord saluer l’engagement du personnel soignant lors de cette crise. Ils ont été longuement applaudis par la foule.

Lors des prises de paroles des responsables syndicaux, le projet de fermeture des hôpitaux de Tarbes et Lourdes pourtant porté par Gérard Trémège a été vivement critiqué. Tous les participants ont plaidé pour le maintien des hôpitaux de proximité et un meilleur contrôle des projets de santé par les usagers et les personnes. Autres revendications acclamées par la foule : une nouvelle phase de réduction du temps de travail et une hausse des rémunération accompagnée de nouvelles embauches.

Hopital public privé manifestation hopital Tarbes

Les personnels soignants ont régulièrement tiré la sonnette d’alarme ces derniers mois et ces dernières années. Le mouvement de grève dans les hôpitaux a été très suivie. Marquée notamment par la démission de nombreux chefs de service, ce mouvement visait à alerter le gouvernement sur le manque de moyens humains et financiers dans les hôpitaux. Puis advint le Coronavirus. Une crise sanitaire sans précédent depuis un siècle. Et le gouvernement, le président de la République en tête, a enfin décidé d’écouter ceux qui ont été en première ligne dans cette séquence historique.

Ce revirement de la part de l’exécutif LREM sera t il suivi d’effet ? Emmanuel Macron et son premier ministre Edouard Philippe l’ont promis. Mais de nombreux acteurs de la santé en doutent … depuis plusieurs semaines déjà, plusieurs organisations syndicales avaient marqué cette journée du 16 juin dans leurs agendas.

1 Rétrolien / Ping

  1. à Tarbes, la fermeture de l'hôpital au coeur de la campagne du second tour des municipales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.