Politique

à Tarbes, la fermeture de l’hôpital au coeur de la campagne du second tour des municipales

Avec la crise du Coronavirus, le projet de fermeture de l’hôpital de Tarbes porté par Gérard Trémège est au coeur de la campagne du second tour des élections municipales. Hervé Charles plaide pour une modernisation des hôpitaux de Tarbes et Lourdes. Myriam Mendez est favorable à sa fermeture.

La crise sanitaire du Coronavirus a changé la donne. La situation du service public de l’hôpital est devenu l’un des principaux sujets de préoccupation des Français. A Tarbes, le débat sur la fermeture des hôpitaux de Tarbes et Lourdes ressurgit en cette fin de deuxième tour des élections municipales.

Si au premier tour, la plupart des listes évoquaient le sujet, celles de la France Insoumise et surtout Tarbes Citoyenne dirigée par Hervé Charles avaient décidé d’en faire un véritable cheval de bataille. Pierre Lagonelle, malgré la position opposée de sa colistière et conseillère départementale LREM,  Virginie Sianni, avait lui aussi proposé le maintien de l’hôpital de Tarbes. Myriam Mendez éludait le sujet.

Sur Twitter, Myriam Mendez sur la ligne de Gérard Trémège : la fermeture des hôpitaux de Tarbes et Lourdes Photo capture d’écran (c) Twitter/MyriamMendez

Au second tour des élections municipales, avec la crise du Coronavirus, la situation a profondément changé en Bigorre. Les Tarbais ont applaudi les personnels soignants pendant tout le confinement et ils étaient nombreux à leur rendre hommage mardi devant l’hôpital. Les syndicalistes qui ont pris la parole ont dit leur volonté de maintenir les hôpitaux de proximité de Tarbes et Lourdes. La situation de l’hôpital public est devenue un enjeu politique majeur. Qui plus est en Bigorre où trouver un médecin généraliste référent est difficile et où un plan de réorganisation de l’offre départementale de soin est étudiée par l’Agence Régionale de Santé Occitanie.

Position du Premier secrétaire du PS 65, colistier d’Hervé Charles et éditeur du site Tarbes7.fr

Sur les trois candidats en lice pour le second tour des élections municipales, deux se sont prononcés officiellement pour la fermeture des hôpitaux de Tarbes et Lourdes et la construction d’un hôpital unique à Lannes. Le maire LR de Tarbes Gérard Trémège s’est fait l’initiateur d’un projet par ailleurs préconisé par la Cour des comptes. Myriam Mendez, se disait elle aussi favorable à la bétonisation d’une large parcelle de campagne pour y construire un nouvel hôpital. Sur une position fondée sur es impératives écologiques, d’accès aux soins et de raison financière, Hervé Charles et les membres de la liste Tarbes Citoyenne se sont eux prononcés pour un maintien avec rénovation et modernisation des hôpitaux de Tarbes et des Lourdes.

Cet article a été modifié le 17 juin 2020 16 h 33 min

Partager

Articles Récents

Vers une troisième dose de vaccin anti covid en France ?

Israël et le Royaume Uni en avance sur la campagne de vaccination, ont décidé de procéder dans certains cas un…

3 août 2021

Covid19 sur la côte Basque “situation très préoccupante”

L’épidémie de COVID-19 connaît un rebond important dans les Pyrénées-Atlantiques et tout particulièrement sur la Côte basque où l’arrivée des…

3 août 2021

Pyrénées. 2 bergers se perdent 3 jours en montagne

Le 30 juillet 2021 deux éleveurs partent en montagne pour y rejoindre d’autres bergers. Ils se sont perdus et n'ont…

3 août 2021

Ce site utilise des Cookies