Hamon candidat aux primaires, une gauche du PS fragmentée

Benoit Hamon, représentant de l’aile gauche du Parti socialiste, ancien ministre de l’éducation du gouvernement Ayrault a officialisé mardi soir sa candidature pour les primaires à l’élection présidentielle. Il réunira ses partisans à Saint Denis à la fin du mois pour lancer sa campagne interne. Quelle offre politique ? Elle est esquissée depuis mardi sur le compte facebook BenoitHamon2017 “Je veux proposer notamment aux Français de reprendre la marche du progrès social et de régénérer notre démocratie et nos institutions, alors qu’on leur impose des mesures anxiogènes et synonymes de davantage de souffrances, pour sauver un régime à bout de souffle”.

Une gauche du parti socialiste éparpillée façon puzzle

Plusieurs ténors de l’aile gauche du PS ont d’ores et déjà fait acte de candidature pour ces primaires : la sénatrice Marie Noëlle Lienemann et Gérard Filoche, très actif lors de la fronde contre la loi El Khmori. Arnaud Montebourg, ne fait pas mystère, lui aussi, de sa volonté.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.