Monde

Volcan – Déplacement de centaines de milliers de personnes à Goma

Craignant que l’un des volcans les plus actifs au monde puisse à nouveau entrer en éruption en République démocratique du Congo (RDC), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a averti jeudi que près de 400.000 personnes, dont 280.000 enfants, pourraient être déplacées et avoir besoin de protection ou de soutien, si l’exode actuel se poursuit.

Samedi dernier, la lave a jailli de l’immense cratère du mont Nyiragongo, provoquant déjà la fuite de milliers de personnes de Goma, une ville d’environ deux millions d’habitants. Au moins 32 personnes sont mortes des suites directes de l’éruption, dont trois enfants, tandis que 40 personnes ont été portées disparues, a précisé l’UNICEF.

L’agence onusienne a déclaré dans un communiqué qu’elle se félicitait des efforts du gouvernement de la RDC pour protéger les personnes vivant dans « la zone rouge » de l’est de Goma contre les risques associés à de nouvelles éruptions, et a mis en garde contre le fait que les enfants courent un plus grand risque dans le cas d’une nouvelle évacuation massive.

« Chaque fois que de grands groupes de personnes sont déplacés en peu de temps, les dangers pour les enfants augmentent », a averti le Représentant de l’UNICEF en RDC, Edouard Beigbeder. « Nous devons être attentifs aux risques immédiats pour les enfants en mouvement, y compris les problèmes de protection, les risques nutritionnels et sanitaires, y compris les maladies d’origine hydrique et en particulier la propagation du choléra ».

Des milliers de personnes ressentant la menace de Goma se dirigent vers la ville voisine de Sake – à 25 kilomètres au nord-ouest de la ville – une zone sujette aux épidémies de choléra où au moins 19 cas suspects ont été enregistrés au cours des deux dernières semaines.

« Avec un risque accru d’épidémie de choléra, nous demandons une aide internationale urgente pour éviter ce qui menace d’être une catastrophe pour les enfants », a ajouté M. Beigbeder.

Des milliers de personnes ont fui Goma après l’éruption du 22 mai et beaucoup se sont dirigées vers Sake.

Partager
Tags: Deux

Articles Récents

Voici la composition du gouvernement Borne

Voici la composition du gouvernement : Sur la proposition la première ministre : Monsieur Bruno Lemaire, Ministre de l'Economie Monsieur…

20 mai 2022

La police alerte aux arnaques aux fausses convocations

La police des Hautes Pyrénées vient de relayer une alerte émanant de la police nationale concernant un nouveau type d'arnaque…

20 mai 2022

Le peloton de Gendarmerie de Haute Montagne fêtera son anniversaire au Lac d’Estaing

Le peloton de gendarmerie de haute montagne PGHM des Hautes-Pyrénées fêtera son anniversaire en public sur le site du lac…

20 mai 2022