Vers l’arrêt de la centrale nucléaire de Tricastin ?

Nucléaire: EDF sommé d’arrêter la centrale de Tricastin

L’Autorité de sûreté nucléaire juge une partie de la digue de protection trop fragile en cas de fort séisme. L’arrêt temporaire est jugé « excessif » par EDF. Ajouté le 28/09/2017 15:54:18 – Copyright : Sujets d’actu La centrale nucléaire du Tricastin se situe sur le site nucléaire du Tricastin sur la commune de Saint-Paul-Trois-Châteaux, à 10 km de Pierrelatte, 28 km au sud de Montelimar et 50 km au nord d’Avignon. C’est la troisième centrale la plus âgée du parc nucléaire français. La centrale nucléaire du Tricastin a été construite en 1974, puis mise en service en 1980 et 1981. Elle comprend quatre réacteurs à eau pressurisée (REP) de 900 MW chacun, soit une puissance totale de 3 600 MW pour la centrale. La superficie du site est de 55 hectares. Le refroidissement de la centrale est assurée par l’eau du Canal de Donzère-Mondragon. Le combustible nucléaire neuf arrive par transport routier sous forme d’assemblages fabriqué, entre autres, à la FBFC. Le combustible usé est entreposé en piscine de refroidissement pendant quelques mois, avant d’être expédié en train à l’Usine de retraitement de la Hague.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.