Politique

Maintien des Urgence à l’hôpital de Lourdes, le cri des élus de terrain

14 maires socialistes, élus et apparentés ont solennellement demandé lundi, des explications sur la nouvelle offre de soin du département. Ils ont exigé le maintien d’un service d’urgences à Lourdes.

Le projet d’hôpital unique continue de faire des vagues. A quelques semaines d’un nouvel avis des autorités, 14 élus venus de tout le département ont tenu une conférence de presse autour de Yannick Boubée maire d’Aureilhan pour faire le point sur le projet de nouvelle offre de soin dans le département des Hautes Pyrénées. Ils ont exigé, sur un “territoire vaste à la population vieillissante“, la permanence “d’une offre de proximité. Ils ont demandé aux autorités une meilleure implication des élus locaux.

Lourdes et les vallées des Gaves, des centaines de milliers de touristes chaque année

Avec des Grand sites comme Lourdes, Gavarnie ou Vignemale Pont d’Espagne, les Hautes Pyrénées se hissent à la 17e place des départements les plus visités de France a rappelé Yannick Boubée pour motiver le nécessaire maintien des urgences à Lourdes. Maintien jugé douteux dans l’hypothèse de fusion des hôpitaux de Tarbes et Lourdes.

Jean-Michel Lehmann, premier magistrat d’Odos a fait le constat, partagé par tous les élus présents, d’un manque de transparence et de concertation sur le projet de fusion des hôpitaux de Tarbes et Lourdes sur un centre unique à Lannes. Il s’est interrogé sur la coordination de ce projet, présenté par le président de l’agglomération TLP et le président du Conseil départemental, avec les centres de santé de Lannemezan ou Bagnères de Bigorre.

Jean Nadal, maire de Maubourguet et Christian Bourbon, maire de la commune la plus au nord des Hautes Pyrénées ont pointé ce quart d’heure ou demi heure de plus pour accéder au site pour les populations du nord du département. Le maire de Trie sur Baïse, Jean-Pierre Grasset, a estimé qu’il serait plus facile, si le projet d’hôpital de Lannes venait à être confirmé,  aux habitants des coteaux, de se rendre à Auch ou Saint Gaudens pour des soins.

Un risque d’éloignement pour le nord des Hautes Pyrénées

Autres critiques et interrogations formulées par les élus : les questions financières et les conséquences écologiques d’une fusion des hôpitaux de Tarbes et Lourdes : quid de la gestion des friches industrielles, quelles conséquences économiques pour les commerçants de Tarbes, s’est interrogée Michèle Pham. Quel coût pour les collectivités locales, département et agglomération, pour financer les accès routiers, électriques, internet ou fluides sur un nouveau site a remarqué Philippe Baubay, nouveau maire d’Aureilhan.

Présenté au mois de novembre lors d’une réunion de l’agglomération Tarbes Lourdes, le projet de fusion des hôpitaux Tarbes Lourdes sur un site unique à Lannes, prévoit aujourd’hui la suppression d’une centaine de postes. Ce dossier porté par l’Agence Régionale de Santé, est actuellement réévalué. Une nouvelle version doit être présentée dans les prochaines semaines.

Cet article a été modifié le 2 avril 2019 14 h 27 min

Partager

Articles Récents

Voici la composition du gouvernement Borne

Voici la composition du gouvernement : Sur la proposition la première ministre : Monsieur Bruno Lemaire, Ministre de l'Economie Monsieur…

20 mai 2022

La police alerte aux arnaques aux fausses convocations

La police des Hautes Pyrénées vient de relayer une alerte émanant de la police nationale concernant un nouveau type d'arnaque…

20 mai 2022

Le peloton de Gendarmerie de Haute Montagne fêtera son anniversaire au Lac d’Estaing

Le peloton de gendarmerie de haute montagne PGHM des Hautes-Pyrénées fêtera son anniversaire en public sur le site du lac…

20 mai 2022