Une action collective Tarbes intègre pour intervenir dans les affaires Trémège

Une action collective Tarbes intègre pour intervenir dans les affaires Trémège
Photo T7

Le maire de Tarbes Gérard Trémège reste mis en examen dans plusieurs dossiers. Pour interagir dans la procédure, un collectif Tarbes intègre lance une procédure judiciaire autour de l’avocat Christophe Lèguevaques.

Lancée à l’initiative de deux anciens candidats aux élections municipales, Myriam Mendez et José Navarro, une action collective est désormais ouverte aux Tarbais dans les affaires dans lesquelles le maire de Tarbes est mis en examen. Menée par le médiatique avocat spécialiste des actions collectives Christophe Lèguevaques. cette poursuite judiciaire vise d’abord à exiger un vote du conseil municipal pour que la collectivité municipale de Tarbes se porte partie civile dans les dossiers où son maire Gérard Trémège est cité. Et à défaut de vote positif, demander au tribunal administratif de reconnaître l’action civile portée par le collectif qui vise à demander des dommages et intérêts au profit de la mairie de Tarbes. “Une procédure notamment appliquée voilà plusieurs années à Grenoble dans les affaires Carignon” a rappelé Me Lèguevaques. Si cette action suit son cours normal, les requérants auront accès aux dossiers et pourront intervenir à la fois dans l’instruction  mais aussi lors des éventuels procès. Un site internet tarbes-integre.org propose à chacun de participer à ce collectif qui vise à mettre fin “au système Trémège” dixit Myriam Mendez et “faire vivre la démocratie citoyenne” comme le souligne José Navarro.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.