Trémège réélu (officiellement) maire de Tarbes

Trémège réélu (officiellement) maire de Tarbes

Gérard Trémège a été désigné par une majorité du conseil municipal ce vendredi. Il entame son 4e mandat à la tête de la ville.

Le premier conseil municipal de la ville de Tarbes s’est tenu ce vendredi à l’hôtel de ville. Nulle décision de fond mais des votes de désignation pour élire le maire et ses adjoints. Sans surprise, Gérard Trémège, a fin le plein de sa liste LR UDI soit 33 voix. L’opposition qui ne présentait pas de candidat a voté nul. Surprise cependant, Pascal Claverie a obtenu 3 voix. Il a été ensuite procédé aux élections des adjoints. Malgré le souhait d’une partie de l’électorat, nulle responsabilité n’a été octroyée à l’opposition. Sont donc les nouveaux adjoint au maire de Tarbes :  Pascal Claverie premier adjoint au “Développement économique, Emploi,Commerce et artisanat”, Andrée Doubrère 2e adjointe, (Solidarité, Action sociale, Politique de la ville, Economie sociale et solidaire), Gilles Craspay 3e adjoint (Éducation, Jeunesse,  Enseignement supérieur et Restauration collective), Marion Marin 4e adjointe (Cadre de vie / Propreté, Transition écologique, Protection animale), Romain Giral 5e adjoint (Administration générale, Finances, Ressources Humaines, Commande publique), Lola Toulouze pourtant seconde sur la liste se retrouve 6e adjointe (Relations administration / administrés, Egalité femme / homme), Roger-Vincent Calatayud 7e adjoint (Sécurité, Relations extérieures), Elisabeth Brunet 8e adjointe (Sports), Philippe Lasterle 9e adjoint (Urbanisme, Patrimoine, Habitat, Coordination action cœur de ville, Culture), Véronique Dutrey 10e adjoint (Santé, Petite enfance, Résidence autonomie), Bruno Larroux 11e adjoint (Travaux, Transition énergétique, Sécurité des ERP), Catherine Maraldi 9e adjoint (Handicap, Accessibilité, Ville inclusive).
Sont  élus en tant qu’adjoints de quartier: Frédéric Laval (Nord), Anne Candebat-Riquet (Sud-Est), Jean-Marc Lacabanne (Sud-Ouest), Laure Verdier Tré-Hardy (Centre).

Nulle prise de parole n’a été donnée à l’opposition ce vendredi mais plusieurs réactions sont à noter : Celle de Myriam Mendez qui via Facebook dénonce la méthode Trémège “On fait comme si de rien n’était, on ne tient pas compte des 66% des Tarbais qui ne sont pas allés voter, et qui ne s’intéressent pas ou plus à l’action municipale”. Christophe Cavaillès TCES (éditeur de Tarbes7.fr) a quant à lui pointé ” les Premières embrouilles au premier conseil municipal”  et “la conception sectaire du maire LR” qui “piétine le rituel républicain” et “oublie une quasi majorité de Tarbais”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.