Une

Terrorisme. 30 personnes soupçonnées de radicalisation dans les Hautes Pyrénées

Le gouvernement a lancé plusieurs campagnes pour lutter contre la propagande djihadiste sur Internet.

Mohamed Merah, les attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyperchasher, l’attaque du 13 novembre à Paris. Le risque terroriste est réel en France. Et engagée dans les conflits syriens et saheliens, la France est une cible privilégiée des mouvements les plus radicaux : Daech et les filières liées à Al Qaeda. Dans un contexte d’état d’urgence et dans la perspective de l’Euro 2016 mais aussi du Tour de France -événements mondiaux à forte portée symbolique et médiatique- la Préfecture des Hautes Pyrénées a tenu, à réunir tous les acteurs du départements susceptibles de participer à la lutte contre la radicalisation. A cette occasion la préfecture a précisé qu’une trentaine de personnes étaient “suivies dans les Hautes-Pyrénées par les services de police pour leur implication, à des degrés divers, en matière de radicalisation“.

Partager

Articles Récents

Ibos – le programme des fêtes de St Laurent modifié pour cause de Covid19

Ibos - La mairie d'Ibos vient d'annoncer que le programme des fêtes de la Saint Laurent prévues les 7 et…

28 juillet 2021

CAF Bagnères et Pyrénées Charpentes lauréats du fonds d’accélération publics

Etienne Guyot, préfet de la région Occitanie et Carole Delga, présidente de la Région Occitanie annoncent que 51 nouveaux lauréats…

28 juillet 2021

Boris Neveu qualifié pour la demi finale Olympique

Né à Lourdes et licencié à Bagnères de Bigorre, le Kayakiste Boris Neveu s'est qualifié ce mercredi pour la demi…

28 juillet 2021

Ce site utilise des Cookies