Tarbes, l’heure est à la décrue et au bilan des inondations

Tarbes, l'heure est à la décrue et au bilan des inondations
Tarbes, l'heure est à la décrue et au bilan des inondations

Après deux journées d’inondations, la situation est désormais calme à Tarbes. Des inondations se prolongent dans le nord du département. Le département reste placé en vigilance jaune.

L’heure est à la décrue dans le département des Hautes Pyrénées. Les puissantes inondations qui ont touché Tarbes ont laissé quelques stigmates aux abords de l’Adour et de l’Echez et dans les quartiers et les rues inondées vendredi soir. Le secteur ouest de Tarbes Urac ou la zone Bastillac ont été les plus touchés.

En cette période d’élections municipales et de débat sur la situation de Tarbes, la sorties du maire de Tarbes, Gérard Trémège et candidat à sa succession ont été vivement critiqué. Pierre Lagonelle, candidat Modem Tarbes pour tous, a dénonce une opération de “communication” et dénoncé l’inaction du candidat LR Gérard Trémège qui n’a rien fait pour sécuriser l’Echez”.

Autre critique : celle formulée par Christophe Cavaillès PS, soutien de la liste Tarbes Citoyenne menée par Hervé Charles qui dénonce lui aussi l’inertie des pouvoirs publics après une série d’inondations qui touchent systématiquement les même quartiers de Tarbes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.