Tarbes. Les gendarmes saisissent 11 pieds de cannabis et 240 grammes de drogue

Tarbes. Les gendarmes saisissent 11 pieds de cannabis et 240 grammes de drogue
Le produit de la saisie opérée par les gendarmes des Hautes Pyrénées Crédit photos GGD 65 JCA

Tarbes. Les gendarmes saisissent 11 pieds de cannabis et 240 grammes de drogue
Le produit de la saisie opérée par les gendarmes des Hautes Pyrénées Crédit photos GGD 65 JCA
Les gendarmes de Tarbes viennent de  démanteler un trafic de cannabis sur Tarbes et Juillian. Les forces de l’ordre ont réussi cette opération à la suite d’un banal contrôle routier. Interrogé sur son permis de conduire, le conducteur du véhicule était en possession d’une tête de cannabis déposée dans l’espace de rangement du véhicule ! Le jeune homme âgé d’une vingtaine d’année déclare alors être un simple consommateur indique un gendarme. Mais les enquêteurs décident de poursuivre leurs investigations et perquisitionnent le domicile du suspect. Ils y découvrent une chambre de culture, avec tout le matériel nécessaire ainsi que 11 pieds de cannabis et 240 gramme d’herbes de cannabis.

A propos Tarbes7.fr 4700 Articles

En direct de Tarbes, transmettez nous vos informations, nouveautés par l’interface de contact du site Tarbes7.fr
Nous suivre en direct sur Twitter : https://twitter.com/tarbes7
en direct sur Facebook : https://www.facebook.com/tarbes7

9 Commentaires

  1. Ils rigolent ?? La police et la gendarmerie ferait bien d’utiliser leur énergie à autre chose que ces bêtises.. Utiliser la justice pour des histoires aussi bénignes ne sers personne.. Je suis triste de voir les forces de l’ordre utilisées pour ce genre d’affaires. La justice ferait bien de revoir sa copie. Les temps ont changés, il serait temps qu’elle s’en rende compte.

  2. Oui effectivement la loi reste en vigueur en France mais il faut néanmoins souligné l’échec de la répression qui n’aident pas les personnes qui ont des problèmes d’addiction, elle punit les malades qui l’utilisent pour se soigner ou soulager leurs douleurs. Oui la loi reste en vigueur mais c’est notre devoir de citoyen de signaler lorsque les politiciens font des erreurs qui desservent la population, nous ne sommes pas qu’eux des machines à voter.

    • deux remarques : la première est politique, la question de la dépénalisation était sur la table pendant la campagne des présidentielles. Benoit Hamon soutenait cette position avec la mise en place d’une régie d’Etat … le peuple français ne l’a pas élu.
      Deuxième remarque : j’ai effacé une partie de votre commentaire potentiellement diffamatoire parce que je ne crois pas que les policiers n’arrêtent que les petits et laissent passer les mafias. La lutte contre le crime organisé est l’une des priorités d’Europol et du ministère de l’intérieur.

  3. La tristesse de ces “héros nationaux”… a quand une police utile au citoyen et pas perpétuellement en train de nous ***** …yen a marre de ce type d info, tous le monde s’en tape qu un petit jeune fasse poussez son herbe …plutôt que d’aller enrichir des teneur de mur!

    • La police est Républicaine en France, elle est au service d’une politique décidée par un gouvernement émanation de la volonté du peuple. “héros nationaux” assurément, les métiers de policiers et gendarmes sont très difficiles. Il est tout à fait symbolique qu’ils soient les cibles privilégiés de Daesh

  4. Bonjour. Je vois vos commentaires, auteur de tarbes7, ainsi que votre bonne fois vis à vis de la police, et me permettrait de vous renvoyez vers ces différents articles concernant l’import de plusieurs tonnes de cannabis en France par le service des stups, il y à 3 ans : http://www.20minutes.fr/societe/1971423-20161130-cannabis-importe-france-operation-organisee-stups-accord-justice
    Au cas ou vous seriez désireux de lier cette information avec d’autres sources, je vous suggère de taper les mots clefs “importation cannabis police” sur google, le sujet ayant été traité par de nombreux sites d’information.
    A ce propos, je me permet aussi de vous faire remarquer le caractère très diffamatoire et non-objectif de cet article. En effet, rien que l’utilisation d’un certain champ lexicale nous permet à nous, lecteurs, de connaitre votre opinion à vous, auteur, au sujet du cannabis. Pour exemple, l’utilisation du mot “Drogue” dans le titre, au lieu de l’utilisation du mot “cannabis”. Appelons un chat un chat.
    Selon moi, un journal se doit d’être objectif. Voila mon avis, bonne journée.

  5. Alors ce genre d’infos peut ne pas plaire à certaines personne qui sont peut être eux même consommateurs. Ces genres d’investigations font partis des leurs boulo et n’oublions pas que le cannabis et une drogue et que pourris nos rues avec ce genre de subtances sont nuissibles pour la sécurité de nos enfants ainsi qu’autri. Je suis bien contente de savoir cela ca montre que la justice fait sont travail. Certe c pas agréable de ce faire contrôler mais c pas pour nous emmerder bien au contraire. Si ils nous arrête c qu’on n’a pas respecter les lois et il y a toujours une bonne raison. Et moi ce qui m’énerve c d’entendre que la gendarmerie et la police casse les couilles alors qui sont la pour notre sécurité. Vous êtes bien contents de les trouver quand vous avez un problèmes ou pour aller eux même devant des situations délicates comme on a pu connaître c dernières années alors arrêter de vous plaindre et c pour cela éviter de commenter si c pour dire de conneries.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*