Syrie. le pianiste de la guerre

C’est l’histoire d’un pianiste qui a ému le monde et enduré les mêmes horreurs que la plupart des migrants syriens : bombardements de sa maison, traversée de la Méditerranée à bord d’un bateau de fortune, lynchage le long de la route des Balkans… La suite de son parcours est plus heureuse : Aeham Ahmad, réfugié palestinien né dans le camp de Yarmouk, situé en banlieue sud de Damas, obtient l’asile en Allemagne. De pianiste amateur jouant au milieu des ruines, il devient professionnel et joue désormais à la philharmonie de Bonn. Aujourd’hui, il rêve d’une Syrie libre, où il pourrait retourner vivre en paix. Mais son combat immédiat est “que les Européens se rendent compte de notre richesse, et arrêtent de croire ceux qui disent que nous sommes un problème”. De passage à Paris pour la promotion de son autobiographie “Le pianiste de Yarmouk” (Ed. La Découverte), notre reporter Mélody Locard l’a rencontré. Le pianiste de Yarmouk : des ruines de Syrie à l’Europe Label : NouvelObs Reportage Date d’ajout : 09/04/2018

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.