Ski. les remontées mécaniques resteront fermées au mois de février

Ski. les remontées mécaniques resteront fermées au mois de février
Image par Adam Derewecki de Pixabay

Le Premier ministre Jean Castex a rencontré lundi les professionnels de la montagne. Il leur a indiqué que l’interdiction d’ouverture des remontées mécaniques serait prolongé dans les stations de ski. La fermeture est prévue pour tout le mois de janvier et nulle date n’est pour l’heure envisagée pour une réouverture. Cette annonce tombe alors que les vacances d’hiver débutent ce vendredi dans plusieurs académies. Le gouvernement a cependant annoncé que les magasins de location ou de vente de ski pourraient bénéficier des aides étatiques.

Ils resteront encore au moins un mois à l’arrêt. Mais hors de question de ne pas profiter de la neige. Une décision dont se doutaient les professionnels de la montagne, qui sortent tout de même soulagés de leur réunion avec Jean Castex. “Il y aura une indemnisation des commerces, des commerçants, des socio-professionnels à hauteur de 70% des charges fixes. On va permettre avec cela de sauver entre 95 et 98% de l’activité montagne” a rassuré Jean-Luc Boch, maire (DVD) de la Plagne-Tarentaise, et président de l’Association nationale des maires de stations de ski. D’autant plus que les conséquences économiques sont déjà énormes pour cette station dont les chiffres d’affaires frôlent en temps normal les 75 millions d’euros. Désormais, elle perd chaque jour de l’argent. C’est tout le paradoxe auxquels doivent faire face toutes les stations de ski. Faute d’annonce contraire, il faut sécuriser le domaine dans l’espoir de pouvoir accueillir prochainement des touristes. Espoir que partage également Sandrine. Elle gère un parc de 700 appartements mis à la location, dont à peine une dizaine est occupée. Une situation qui inquiète aussi ce loueur de ski. Si à Noël, il a eu la bonne surprise de voir la demande en raquettes et en skis de randonnée exploser, il hésite pourtant à augmenter son stock à l’approche des vacances. En cause, la crainte d’un potentiel reconfinement. Hors de question d’alourdir l’addition, alors que tous attendent désormais de recevoir les aides promises par l’État. Un plan estimé à 400 000 millions d’euros pour sauver les stations de ski françaises.

Des saisonniers barrent une autoroute pour réclamer l’ouverture des stations de ski – La grogne des saisonniers, lourdement handicapés par la fermeture des remontées mécaniques.

Les stations de ski en France pourraient avoir perdu un milliard d’euros – Un milliard d’euros, c’est la perte estimée par les stations de ski de France pour une saison qui s’annonce blanche. Il leur faudra plusieurs années pour s’en remettre, et les dégâts sont aussi collatéraux.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.