Sarkozy mis en examen, sa contre attaque en 5 points

Au lendemain de sa mise en examen dans l’affaire des fonds libyens pour financer sa campagne de 2007, Nicolas Sarkozy a choisi la contre-attaque comme défense. Sur TF1, il s’en est pris à ceux qu’il appelle une “bande d’assassins, d’escrocs, de manipulateurs”. Il s’est interrogé sur la nécessité de sa garde à vue alors que, selon lui, il n’y a aucun élément nouveau dans le dossier. Il s’est dit déterminé à laver son honneur. C’est aussi la première fois que l’ancien président de la République affirme aussi clairement qu’il ne refera pas de politique. Financement libyen : la contre-attaque de Sarkozy en 5 points Label : NouvelObs Montage Date d’ajout : 23/03/2018

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.