France

Rentrée scolaire, passe sanitaire, couvre feu, ce qui pourrait être annoncé après le Conseil de défense

Record de contaminations en France

Déjà touché par une cinquième vague de Covid19 liée au variant Delta, la France fait désormais face à l’émergence du variant Omicron. Un variant présenté comme beaucoup plus contaminant. Dans les hôpitaux, la tension est maximum et le nombre de cas grave nécéssitant une hospitalisation pourraient se multiplier dans les prochains jours. Le conseil scientifique craint qu’avec la multiplication des cas, la France ne soit paralysée dans les prochaines semaines. La France a connu un record de contaminations au lendemain de Noël.

Partout en Europe, de nouvelles restrictions ont été imposées : couvre feu, fermetures, travail à distance, restrictions aux déplacements ou report de la date de la rentrée.

En France, le Président de la République Emmanuel Macron a décidé de réunir un nouveau conseil de défense ce mardi après midi consacré à la situation.

Report de la rentrée scolaire

Les élèves doivent normalement reprendre le chemin de l’école le 3 janvier prochain. Mais comment éviter de nouvelles contaminations dans une population qui est pour l’heure peu vaccinée ? Dans une tribune publique, plusieurs dizaines de professionnels ont demandé un report de la rentrée scolaire 2022. Une option envisagée par le gouvernement ? Jusqu’à présent le ministre de l’éducation a toujours déclaré que la priorité du gouvernement était d’ouvrir les écoles.

Un couvre feu pour le réveillon du 31 décembre ?

Dès avant les vacances, les autorités ont demandé aux collectivités, entreprises ou corps constitués, d’annuler les habituelles cérémonies des voeux. Plusieurs collectivités, comme la ville de Paris, ont décidé d’annuler les traditionnels feux d’artifice. Les restrictions pourraient être accentuées ? Jusqu’au couvre feu ?

Un pass plus contraignant ?

C’est une piste évoquée par la presse qui fait état d’un nouveau passe vaccinal plus contraignant pour accéder à certains lieux : il s’agirait d’ajouter à l’exigence de la vaccination, la preuve d’un test de moins de 24 ou 48 heures.

L’accès à la troisième dose dès 3 mois après la 2e ?

Lors de ces vacances de fin d’année 2021, après avis favorable du Conseil scientifique, la vaccination a été autorisé pour les jeunes de 6 à 12 ans avec une priorité pour les élèves de collèges et les enfants à risque ou proches de personnes vulnérables.

La vaccination pourrait encore être élargie pour la 3e dose, censée amoindrir les effets de la contamination. Le délai entre la 2e et 3e dose pourrait être réduit à seulement quelques mois.

 

Cet article a été modifié le 27 décembre 2021 9 h 33 min

Partager

Articles Récents

Trafic SNCF interrompu entre Tarbes et Montréjeau

Des bus de substitution sont proposés pour rejoindre Tarbes La SNCF annonce ce jeudi l'interruption du trafic des trains entre…

26 janvier 2022

La fin de la “phase aigue” de la pandémie de COvid19 possible en 2022 selon l’OMS

Plus de 80 millions de cas de Covid-19 ont été recensés en neuf semaines, depuis l’arrivée du variant Omicron, a…

25 janvier 2022

Le recteur à Vic puis Campan pour la semaine Olympique dans les Hautes Pyréénes

Dans le cadre de la semaine Olympique et Paralympique, Mostafa Fourar, recteur de l’académie de Toulouse, se rendra dans les…

25 janvier 2022