Régionales. Carole Delga et Louis Aliot en hausse dans un sondage publié mardi

Carole Delga entourée de ses colistiers pour le département des Hautes Pyrénées : Viviane Artigals, Bernard Plano, Françoise Teillagory, Cédric Haurou Bejottes et le président de la FNSEA 65 Jean Louis Cazaubon. Photo T7
Régionales Delga et Aliot en hausse selon un nouveau sondage
Ce sondage est publié à 12 jours du premier tour des élections régionales dans la nouvelle entité Midi Pyrénées Languedoc Rousillon. Photo T7

Un sondage réalisé du 19 au 21 novembre -après les attentats de Paris, sous le régime de l’état d’urgence- montre une progression des intentions de vote en faveur de Carole Delga et du candidat FN Louis Aliot. Carole Delga reste favorite pour l’emporter au second tour.

France 3 publie mardi soir les résultats d’un sondage Ipsos-Stora Steria pour France télévision. Il s’agit du premier sondage d’opinion réalisé dans la perspective des élections régionales de décembre, sous le régime de l’état d’urgence, après le choc des attentats de Paris. Selon ce sondage “réalisé du 19 au 21 novembre 2015 sur un échantillon de 810 personnes inscrites sur les listes électorales, constituant un échantillon représentatif des habitants de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, interrogé par internet selon la méthode des quotas.” la liste PS-PRG serait en hausse tout comme celle du FN.

Selon ce sondage, au premier tour, le candidat Front National arriverait en tête avec des intentions de voix évaluées à 32 %. Carole Delga et la liste PS PRG se hissent à la deuxième place avec 23 % juste devant le candidat LR UDI Dominique Reynié. Les autres listes feraient face à un tassement des intentions de vote. La liste EELV PC PG n’est plus créditée que de 11% des voix et celle du maire de Montpellier Philippe Saurel atteindrait les 5%.

Au deuxième tour et dans l’hypothèse d’une triangulaire entre les listes Delga, Aliot et Reynié, la candidate d’union de la gauche bénéficierait d’un bon report des voix et arriverait en tête avec 40% devant le candidat FN à 33% et Dominique Reynié plafonnerait à 27%.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.