Pyrénées. le Parc national demande aux randonneurs la plus grande attention

Pyrénées. le Parc national demande aux randonneurs la plus grande attention
Image par Raindom de Pixabay

Après plusieurs semaines de confinement, les randonneurs peuvent revenir en montagne. Le Parc National des Pyrénées demande aux Pyrénéistes de “pénétrer ces espaces à pas feutrés”.

C’est un constat déjà partagé par de nombreux randonneurs qui ont témoigné sur les réseaux sociaux : avec le confinement, les animaux sauvages ont pu “se réapproprier les lieux comme ils n’avaient jamais pu le faire vraiment“. En cette période de reproduction pour “la faune et la flore” le Parc National des Pyrénées demande donc aux randonneurs la plus grande vigilance. “Evitons donc de piétiner hors des sentiers (destruction de nichées, destruction de nouvelles pousses…), et de trop marquer notre présence par un bruit superflu (dérangement synonyme d’abandon des jeunes au nid pour les Gypaète, Percnoptère…, apeurement des animaux et notamment jeunes ongulés qui risqueraient une chute à vouloir s’enfuir précipitamment…)“.

Le parc National rappelle les mesures d’hygiènes à respecter face au virus Covid19 :
– port du masque avant et après la sortie
– covoiturage interdit exception faite pour les personnes vivant dans le même foyer
– pas de partage du pique-nique ni du matériel de montagne
– distanciation physique spécifique entre les pratiquants en fonction de la vitesse de marche et de randonnée (risque de contamination par postillons et gouttelettes de transpiration) : 2 mètres pour des marcheurs évoluant à 4km/h (classique), 5 mètres pour des marcheurs à 6km/h
– 10 personnes maximum par groupe
– être à moins de 100km de son domicile
– Conseillé: détenir un Kit sanitaire personnel composé de 2 masques, 1 flacon de gel hydro-alcoolique, lingettes désinfectantes, 1 morceau de savon, 1 sac poubelle

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.