Categories: France

Procès Tron. journée tendues entre Dupond Morretti et le président du tribunal

Le procès de Georges Tron et de son adjointe ne sera pas reporté. Après l’annonce de la décision de la cour, les échanges entre les magistrats et les avocats de la défense, et plus particulièrement entre le président du tribunal et Eric Dupond-Moretti, se sont brutalement tendus. Ce dernier reproche au président du tribunal d’être lui-même à l’origine de la demande de renvoi, par crainte des réactions sur Twitter. Le procès de Georges Tron pour viols et agressions sexuelles en réunion ne sera pas reporté. La défense de Georges Tron avait demandé ce vendredi le renvoi de l’audience, estimant que « la sérénité des débats » n’était plus assurée.

interrogatoire musclé

Jeudi, en effet, l’interrogatoire musclé des plaignantes par le président du tribunal avait suscité de vives réactions de désapprobation sur Twitter. Mais au moment de rendre la décision de la cour sur le renvoi, les échanges entre les magistrats et les avocats de la défense se sont brutalement tendus. A peine le président a-t-il rejeté la demande de renvoi, que l’avocat de Georges Tron Eric Dupond-Moretti tempête: « Je ne veux pas qu’on dise que la défense a demandé le renvoi parce que la défense a peur. » Selon ce ténor du barreau, la défense entendait par cette démarche « soulager » le président de la cour d’assises. « Je vais dire les choses telles qu’elles méritent d’être dites » a-t-il déclaré. « Vous avez même dit que vous préféreriez que ce soit une femme qui préside » a continué le pénaliste avant d’ajouter : « vous avez même dit que le hashtag « ton porc », vous le craigniez ». Une altercation qui aurait conduit les deux plaignantes à « fondre en larmes » avant que le président ne suspende la séance. Avant de suspendre à nouveau l’audience, le président n’a pas démenti ces propos mais a affirmé qu’il s’agissait d’« une conversation privée à laquelle vous n’étiez pas présent, Me Dupond-Moretti ». Un argument qui a fait bondir le ténor du barreau, jugeant après le rejet de leur demande que le président les avait « roulés dans la farine ».

Partager

Articles Récents

Gratuité des stationnements à Tarbes pour les fêtes de Noël

La mairie de Tarbes annonce la gratuité des stationnements en surface comme parking Brauhauban, plusieurs jours en cette veille de…

1 décembre 2021

Pyrénées, 500 kilos de cannabis découverts à la disqueuse

Dans la soirée du 1er novembre, la brigade des douanes du Perthus a procédé sur l'autoroute A9 au contrôle d'un…

1 décembre 2021

Covid 19 – le taux d’incidence 10 fois supérieur au seuil d’alerte

499 cas positifs à la Covid 19 pour 100 000 habitants Le département des Hautes Pyrénées fait face, de plein…

1 décembre 2021