tarbes7.fr

Menu

Pouyastruc. en quad, il sème les gendarmes, son père le ramène à la gendarmerie

Pouyastruc. en quad, il sème les gendarmes, son père le ramène à la gendarmerie

Un conducteur de quad a refusé d’obtempérer à un appel des gendarmes. Son père le ramène quelques heures plus tard à la gendarmerie de Pouyastruc.

Tout a commencé par une passagère de quad qui ne porte pas de casque. En patrouille, les gendarmes de Pouyastruc constatent l’infraction et demandent au conducteur de s’arrêter. Ce dernier décide de s’enfuir et refuse de se soumettre au contrôle. “Au cours de sa fuite, le pilote du quad adopte une conduite dangereuse et frôle un piéton risquant ainsi de le percuter” soulignent les gendarmes.

“Quelques temps après, alors qu’ils ont perdu de vue le quad et ses occupants, les gendarmes retrouvent le véhicule abandonné par son pilote dans un bois. Sur directives du procureur de la République de Tarbes, ils procèdent à la mise en fourrière du véhicule en infraction” commentent une source proche de l’enquête.

Le père du conducteur de quad se présente alors aux gendarmes accompagné de son fils mineur de 16 ans et soupçonné d’être l’auteur “du refus d’obtempérer et des multiples infractions au code de la route”. Âgé de 16 ans, il est convoqué devant le juge des enfants pour répondre de ses actes.

8 thoughts on “Pouyastruc. en quad, il sème les gendarmes, son père le ramène à la gendarmerie

  1. Le père a eu la très bonne réaction, montrer à son fils que l’on doit répondre de ses actes et prendre ses responsabilités. Très bon exemple, le fils aura certainement le temps de réfléchir à son comportement ! C’est ça dont les jeunes ont besoin, de limites, de cadres de ce qui peut ou ne peut pas être fait et toléré.

    1. En quoi en attente de modération
      Je ne vois pas dans ce j’ai écrit, il pourrait y avoir problème
      Veuillez me le faire savoir
      Francine Ledent

      1. Il vous en faut du temps pour réfléchir pour un petit commentaire !!!!!!
        Vous m’avez dégouté, je n’en laisserais plus jamais
        Francine Ledent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.