Opération de police au Lac d’Estaing

Vaste opération de police au Lac d'Estaing

Une série d’incivilités et d’atteintes constatées à l’environnement ont poussé les autorités à procéder à une vaste opération de police aux abords du lac d’Esteing ce mercredi.

Mercredi soir, une opération conjointe du Groupement de Gendarmerie des Hautes-Pyrénées, de l’ Office français de la biodiversité (OFB), de l’ Office national des forêts (ONF) et du Parc national des Pyrénées (PNP) s’est déroulée aux abords du lac d’Estaing. Un lac particulièrement prisé cet été où des incivilités et plusieurs atteintes à l’environnement ont été constatées ces dernières semaines. Selon la préfecture des Hautes Pyrénées, une quinzaine de véhicules, camping-car et autocaravane notamment, étaient présents sur le site et ont été contrôlés au titre des diverses règlementations applicables (code de l’environnement, code forestier et code de l’urbanisme).
Ceux qui stationnaient sur le bord de la route, sans avoir roulé sur les parties herbeuses et sans s’être installés de manière pérenne (cales sous les roues, auvents déroulés et tables et chaises installées), ont, de manière préventive, été sensibilisés sur le fait qu’il leur était interdit de rester sur place la nuit.
Les autres ont été verbalisés dans les conditions suivantes :
– une contravention de classe 5 (montant fixé par l’autorité judiciaire) pour stationnement interdit dans un espace naturel,
– deux contraventions de classe 4 (135 €) pour feu de camp interdit,
– cinq contraventions (38 €) pour stationnement gênant en infraction à l’arrêté municipal du 12 août 2020.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.