Omerta sur Didier Deschamps ?

Jeudi 24 mai, France 2 proposait un nouveau numéro de Complément d’enquête sur Didier Deschamps. Sauf que voilà, de nombreux journalistes sportifs ont refusé de parler aux équipes de tournage. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping. Complément d’enquête : Omerta sur Didier Deschamps ? Des journalistes refusent de parler (vidéo) Label : Non Stop Zapping Date d’ajout : 25/05/2018 Didier Deschamps, né le 15 octobre 1968 à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), est un footballeur international français reconverti en entraîneur.

Après avoir intégré le centre de formation du FC Nantes en 1983, il s’installe rapidement au poste de milieu défensif. Au terme des cinq années passées sous les couleurs nantaises, il est transféré à l’Olympique de Marseille. Prêté aux Girondins de Bordeaux lors de la saison 1990-1991, il revient à Marseille pour s’imposer et devenir capitaine du club. Avec l’OM, il remporte la Ligue des champions 1993 et deux titres de champion de France (1990 et 1992). En 1994, il rejoint la Juventus de Turin où il joue quatre finales européennes consécutives, remportant la Ligue des champions 1996 ainsi que trois Serie A (1995, 1997, 1998). En parallèle, appelé en équipe de France depuis 1989, il devient capitaine en 1994 (54 fois) et s’impose comme le relais sur le terrain de l’entraîneur Aimé Jacquet. Avec les Bleus, il gagne la Coupe du monde 1998 et le Championnat d’Europe 2000. Il signe à Chelsea en 1999, puis à Valence en 2000. À l’issue de la saison, il prend sa retraite de joueur. Joueur français de l’année en 1996, il est nommé au FIFA 100 (liste des meilleurs joueurs vivants) en 2004.

En 2001, il est nommé entraîneur de l’AS Monaco, club avec lequel il dispute la finale de Ligue des champions 2004. En 2006, il entraîne pendant une saison la Juventus reléguée administrativement en Serie B qu’il fait remonter malgré le retard de point. Après une pause de deux ans, il revient à l’OM où il remporte cinq titres sur huit possibles, dont celui de champion de France 2010. Ces résultats lui valent la distinction du meilleur entraîneur français de l’année à deux reprises (2003, 2010) par France Football et le trophée UNFP de meilleur entraîneur de Ligue 1 en 2004. Il quitte le club en 2012 pour prendre les rênes de l’équipe de France, qu’il emmène en quart de finale de la Coupe du monde 2014 au Brésil puis en finale de l’Euro 2016, perdue en prolongation face au Portugal (1-0). (avec Wikipedia)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.