Objectif dépollution des eaux du bassin Adour Garonne

Des eaux plus propres dans le grand sud ouest ?
En marge de la COP21, le bassin Adour Garonne qui gère les eaux du Grand Sud ouest se fixe 3 obkjectifs :  la réduction des pollutions, l’amélioration de la gestion quantitative, la préservation et la restauration des milieux aquatiques et la gouvernance de l’eau. Photo DP

Le bassin Adour Garonne veut dépolluer les eaux de la région et se fixe un objectif chiffré de 69% des eaux superficielles de tout le grand sud ouest de bonne qualité à l’horizon 2021.

Réuni en séance plénière le 1er décembre 2015 à Labège, sous la présidence de Martin Malvy et en présence de Pascal Mailhos, Préfet de région et Préfet coordonnateur de bassin, le Comité de Bassin Adour-Garonne – assemblée qui regroupe les différents acteurs et usagers de l’eau du grand Sud-Ouest – a adopté le « schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux » (Sdage) pour les années 2016 à 2021. Le « parlement de l’eau » a par ailleurs émis un avis favorable sur le programme de mesures associé.

Après près de deux ans d’échanges et de travail de mise à jour, dont six mois de consultation des acteurs institutionnels et du public, cette adoption valide l’objectif emblématique du Sdage : atteindre 69 % des eaux superficielles en bon état en 2021.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.