Categories: France

Nucléaire. l’AIEA “très préoccupée” par la Corée du Nord

La tension monte entre les Etats Unis et la Corée du Nord.

Le Directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Yukiya Amano, s’est dit mardi très préoccupé par le programme nucléaire de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et a déclaré que son agence était prête à reprendre ses inspections dans ce pays dès que la situation politique le permet.

« L’année dernière, (la RPDC) a procédé à deux nouveaux essais nucléaires. Elle continue d’effectuer des tirs de missiles et de menacer d’autres pays. Cela est extrêmement inquiétant », a déclaré M. Amano devant le Comité préparatoire de la Conférence des Parties chargée d’examiner en 2020 le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires, réuni à Vienne, en Autriche.

traité de non prolifération des armes nucléaires

La Corée du Nord a déclaré son retrait du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) en 2003.

« Nos inspecteurs ont dû quitter le pays en 2009 », a rappelé le Directeur général de l’AIEA. « Néanmoins, l’Agence continue de travailler dur pour recueillir et évaluer des informations concernant le programme nucléaire de la Corée du Nord, y compris en surveillant l’imagerie satellitaire ainsi que sur les informations provenant de sources librement accessibles et liées au commerce ».

« Sans accès direct aux sites et aux emplacements pertinents, l’Agence ne peut pas confirmer le statut opérationnel des installations nucléaires de la Corée du Nord », a précisé M. Amano. « Mais toutes les indications suggèrent que la Corée du Nord avance avec son programme nucléaire ».

violations des résolutions du conseil de sécurité des Nations Unies

Le chef de l’AIEA a appelé la Corée du Nord à respecter pleinement ses obligations en vertu des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité. Il a également exhorté la RPDC à coopérer avec l’AIEA dans la mise en œuvre de son Accord sur les garanties du TNP et de résoudre toutes les questions en suspens.

« Nos inspecteurs restent prêts à retourner en Corée du Nord dans un délai très court si les développements politiques le permettent ».

Vendredi dernier, le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a condamné les violations répétées par la RPDC des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité, soulignant que la poursuite par la Corée du Nord de ses programmes d’armes nucléaires et de missiles balistiques menace clairement la sécurité régionale et internationale et porte gravement atteinte aux efforts internationaux de désarmement et de non-prolifération.

Partager
Publié par
Tarbes7.fr @tarbes7

Articles Récents

Une chaleur infernale pour le début d’Equestria

Le festival Equestria a ouvert ses portes mardi aux Haras de Tarbes. Une journée d'ouverture marquée par la canicule «une…

24 juillet 2019 9 h 57 min

Canicule et pollution à Tarbes et Lourdes

Nouvelle journée de fortes chaleurs à Tarbes et Lourdes. Le département reste placé en alerte météo vigilance orange canicule ce…

24 juillet 2019 9 h 34 min

CETA Sempastous vote pour Dubié contre

Les parlementaires étaient invités à se prononcer mardi sur l'accord de libre échange entre l'Union européenne et le Canada, traité…

24 juillet 2019 9 h 23 min

Le Tarbais Pierre Domengès dans «Catalans» nouvelles d’Arcane17

La maison d'édition tarbaise fondée par Marie Pierre Vieu prépare la sortie de son nouvel ouvrage intitulé «Catalans» et consacré…

24 juillet 2019 6 h 09 min

Tarbes 5 idées pour échapper à la canicule

Le thermomètre va grimper à 34 degrés dès lundi puis, à Tarbes, 38 degrés mardi. Comment échapper à la canicule…

22 juillet 2019 10 h 08 min

Un mort et deux blessés graves dans un nouvel accident de la route

Le lundi 22 juillet 2019 à 6h45, les gendarmes se sont déplacés sur la route départementale 21 commune de Corbarieu…

22 juillet 2019 9 h 40 min

Ce site utilise des Cookies