Nobel de littérature pour Olga Tokarczuk et Peter Handke

L’an dernier un scandale d’agression sexuelle révélé au faîte du mouvement #MeToo avait contraint l’Académie suédoise à reporter l’annonce du prix Nobel de littérature. Ce jeudi, les noms de deux lauréats du prix Nobel de littérature, l’un pour 2018 et l’autre pour 2019. Le prix Nobel de littérature pour l’année 2018 a été attribué à la Polonaise Olga ToKarczuk, et celui de 2019 à l’Autrichien Peter Handke. Le prix Nobel de littérature 2019 a été attribué à l’Autrichien Peter Handke pour son « oeuvre influente qui a exploré avec ingéniosité linguistique la périphérie et la spécificité de l’expérience humaine », a annoncé jeudi l’Académie royale suédoise. Le prix Nobel de littérature 2018, qui n’avait pas été décerné l’an dernier, a pour sa part été attribué à la Polonaise Olga Tokarczuk. Cette dernière a été récompensée pour « une imagination narrative, qui, avec une passion encyclopédique, représente le franchissement des frontières comme une forme de vie ». Peter Handke, 76 ans, s’attache dans ses oeuvres, romans et pièces de théâtre, à dépeindre l’angoisse et l’incommunicabilité dans la société contemporaine. Sa plume avant-gardiste est influencée par Franz Kafka, Samuel Beckett et William Faulkner. On lui doit aussi les scénarios de plusieurs films de Wim Wenders, dont les Ailes du désir (1987). Olga Tokarczuk, âgée de 57 ans, fut psychothérapeute avant de choisir l’écriture en 1997. On lui doit notamment Les Livres de Jakob, fresque de plus de mille pages qui retrace l’itinéraire du « messie » Jakob Frank et de sa secte dans l’Europe des Lumières, parue en 2018, qui a été un best-seller en Pologne.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.