le niveau de la banquise est historiquement bas

la surface de la banquise arctique vient d’atteindre son minimum annuel avec 4,64 millions de km². Ce minimum d’extension annuel est la 8e valeur la plus faible depuis le début des mesures satellitaires en 1980. Le record de faible extension reste détenu par l’année 2012 avec 3,4 millions de km² indiquent ce mercredi les analystes de Météo France. Le 7 mars 2017, la banquise avait atteint son extension annuelle maximale avec une valeur de 14,42 millions de km². Celle-ci constitue le nouveau record de faible extension maximale depuis le début des mesures satellitaires en 1980. L’ancien record date de février 2015 soulignent les spécialistes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.