Politique

Municipales à Tarbes : Lagonelle, Mendez, Trémège, Monteil, encombrement maximum à droite

Pour la première fois à Tarbes, 4 listes classées à droite se présenteront aux élections municipales. la droite est très divisée. Une situation qui pourrait créer des surprises et aboutir à une triangulaire ou une quadrangulaire au second tour.

Une liste RN ex FN menée pour la première fois par Olivier Monteil

En cette rentrée 2019 et à 7 mois des prochaines élections municipales, 2 candidats ont publiquement déclaré leur candidature. Gérard Trémège, maire sortant et Pierre Lagonelle leader local du Modem ne font pas mystère de leur positionnement. Explications.

Le maire LR de Tarbes Gérard Trémège a tenu mardi sa traditionnelle conférence de presse de rentrée. S’il n’a pas officiellement annoncé sa candidature pour un quatrième mandat, il a envoyé des signaux clairs déclarant notamment qu’il se déclarerait “d’ici fin octobre”. Elu pour la première fois, premier édile de la ville de Tarbes, en 2001, Gérard Trémège a lancé depuis plusieurs mois l’association Tarbes 2020, coquille manifestement destinée à préparer la campagne des élections municipales de Tarbes en 2020. Trémège sera t il tête de liste ou agira t il en sous main ?

Une droite très divisée en attendant le positionnement public des Macronistes

Myriam Mendez, longtemps membre du parti Les Républicains, ancienne responsable des jeunes UMP dans le département et longtemps adjointe de Gérard Trémège à la mairie de Tarbes, a officialisé sa candidature avec l’association Tarbes et Moi. Elle a reçu le soutien de plusieurs élus mais aura des difficultés pour gommer sa très grande proximité avec l’actuelle majorité. Celle qui déclarait voilà plusieurs années dans les colonnes de la Dépêche du Midi ” Je dois cette superbe opportunité à Gérard Trémège, un homme qui a beaucoup fait pour Tarbes, qui a un dévouement incroyable, et qui sait faire confiance aux jeunes.» sera t elle un caillou dans la chaussure d’une candidature Trémège ?

Avec ou sans LREM ? Pierre Lagonelle est en campagne depuis plusieurs mois déjà. Le leader local du MODEM connait bien les dossiers tarbais. Problème politique pour ce proche de François Bayrou : sera t il ou non soutenu par les représentants de la majorité Macron ?

Autres candidature annoncée : celle du leader du Rassemblement National ex FN dans le département. Olivier Monteil, porté par les bons résultats de son parti scrutin après scrutin à Tarbes, a officiellement déclaré sa candidature.  Il conduira la liste « Rassemblement pour Tarbes ». Pour la première fois, le parti de Marine Le Pen devrait donc postuler aux élections municipales dans la capitale de la Bigorre.

Cet article a été modifié le 13 septembre 2019 8 h 48 min

Partager

Articles Récents

Trafic SNCF interrompu entre Tarbes et Montréjeau

Des bus de substitution sont proposés pour rejoindre Tarbes La SNCF annonce ce jeudi l'interruption du trafic des trains entre…

26 janvier 2022

La fin de la “phase aigue” de la pandémie de COvid19 possible en 2022 selon l’OMS

Plus de 80 millions de cas de Covid-19 ont été recensés en neuf semaines, depuis l’arrivée du variant Omicron, a…

25 janvier 2022

Le recteur à Vic puis Campan pour la semaine Olympique dans les Hautes Pyréénes

Dans le cadre de la semaine Olympique et Paralympique, Mostafa Fourar, recteur de l’académie de Toulouse, se rendra dans les…

25 janvier 2022