Monstre du Loch Ness, Jet Ski, Surf, quand la crue de la Seine inspire les internautes

Inondations. Monstre du Loch Ness, jet-ski… les internautes détournent les images de la Seine.

Images détournées et clin d’œil humoristique, les internautes s’amusent avec les photos de la Seine en crue, alors que le niveau de l’eau continue à monter et pourrait atteindre jusqu’à 6,20 mètres samedi. Berges inondées et musées sous surveillance, le niveau de la Seine continue à monter à plus de 5,40 mètres et pourrait atteindre un pic à 6,20 mètres samedi. Alors que les bassins de la Seine et de la Saône sont toujours placés en vigilance orange risques de crues et d’inondations par Météo France, certains internautes préfèrent s’amuser de la situation. Depuis quelques jours, un florilège de détournements humoristiques affluent sur les réseaux sociaux, notamment à Paris où le niveau de la Seine est sous surveillance.




Certains imaginent déjà un moyen de transport idéal pour se rendre sur leur lieu de travail, alors que les voies sur berges sont interdites à la circulation, ainsi que le tunnel des Tuileries, le Pont de Bir-Hakeim et le Pont de Garigliano. « Ce matin, Avenue de Flandre, filmé avec ma GoPro alors que j’empruntais la piste cyclable, un jet ski tranquille roulant à contresens. Et ça, tous les jours depuis que la Seine monte » D’autres y voient le refuge de nouveaux parisiens, comme le célèbre monstre du Loch Ness, qui a besoin de vacances. D’autres monstres, peupleraient les souterrains parisiens, ce qui expliquerait la fermeture de la ligne C du RER. Des requins auraient-ils élu domicile ? Il s’agit évidemment d’un photomontage. Dans la catégorie exagération, la palme revient sans doute à cette photo de la Tour Eiffel, sous les eaux, dont il ne reste que l’antenne émergeant de la Seine. Les messages se font parfois politiques, comme avec ce croquis du dessinateur Alex qui lance un clin d’œil à l’ancien président François Hollande. Ce dernier aurait réussi à « refiler sa malédiction » au président Emmanuel Macron.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.