Mali : la situation reste tendue

La situation reste tendue au nord du Mali où des attaques ont encore eu lieu ce week-end à Kidal. La violence n’a pas non plus épargné Bamako. Dans la région de Tabankort, qui a été frappée par les combats entre groupes armés entre la fin janvier et le début février, de nombreuses familles, dont des enfants et des femmes, ont été contraintes de quitter leurs foyers pour trouver refuge dans des endroits plus sûrs. D’autres se sont retrouvées prises au piège des jours durant, et ont beaucoup de mal à s’approvisionner en vivres a indiqué la Croix Rouge lundi.

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), en coopération avec la Croix-Rouge malienne, a distribué la semaine dernière 55 tonnes de vivres à plus de 3 000 personnes, dans cette région du nord du Mali. « La situation humanitaire reste préoccupante. L’activité économique n’a pas encore repris et bon nombre de personnes n’ont absolument aucun accès à l’eau et aux médicaments », explique Jean Pierre Nereyabagabo qui coordonne le programme de sécurité économique du CICR au Mali.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.