Louis Lareng illustre enfant de Tarbes et fondateur du Samu est mort

Louis Lareng illustre enfant de Tarbes et fondateur du Samu est mort
Par Jean-Pierre ViatgeTravail personnel, CC BY-SA 3.0

Louis Lareng était né à Tarbes et y avait fait une partie de ses études. Professeurs de médecine à Toulouse il avait été également maire de Ayzac Ost près d’Argelès Gazost.

Louis Lareng était un humaniste au service d’un égal accès pour tous à la médecine. Louis Lareng, surtout connu pour avoir fondé le SAMU, était né à Ayzac Ost sur les bords du Gave en 1923. Village dont il fut maire dans les années 60 et 70 avant de devenir député socialiste de Haute Garonne puis conseiller régional. Il est décédé ce week end à l’âge de 96 ans. Il avait fait une partie de ses études à Tarbes avant de rejoindre la faculté de médecine de Toulouse De nombreux hommages lui ont été rendus.

Hommage d’Etienne Guyot préfet de la région Occitanie :

Professeur de médecine, Louis Lareng a fortement marqué l’histoire de l’organisation du secours sanitaire en France, en fondant le SAMU, service d’aide médicale urgente. Louis Lareng s’était engagé dans la vie publique et a été élu député de la Haute-Garonne de 1981 à 1986, puis élu conseiller régional. Homme de progrès et d’innovation, il s’est intéressé très tôt à la télémédecine. Etienne Guyot rend hommage à « un grand humaniste, oeuvrant pour l’intérêt général, faisant preuve d’un grand dévouement pour les autres dans les actions qu’il conduisait. Le professeur Louis Lareng laissera durablement son empreinte dans l’histoire locale et nationale de la santé publique. »Le Préfet adresse ses plus sincères condoléances à ses enfants et à sa famille.

Hommage de Carole Delga, présidente de la région Occitanie : Avec l’esprit pionnier et le sens du service public chevillé au corps, le Professeur Louis Lareng restera pour moi un modèle d’engagement, tant il incarnait parfaitement toutes les valeurs d’humanisme et d’innovation sociale auxquelles je crois. Précurseur de la médecine d’urgence « hors les murs » il y a un demi-siècle, fondateur du SAMU, initiateur de la télémédecine, notre pays lui doit beaucoup.
Loulou, comme nous aimions l’appeler avec affection mais respect, fut aussi un grand militant socialiste et un élu local, puis régional (de 1986 à 1992), dont la parole était toujours sage et lumineuse. La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée perd l’une de ses plus illustres personnalités.
Je pense à sa famille et à ses proches, à tous ceux qui l’ont côtoyé à l’université ou à l’hôpital et je leur adresse mes condoléances.

Hommage de Christophe Cavaillès, premier secrétaire fédéral du Parti socialiste des Hautes Pyrénées via facebook :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.