Categories: Economies

L’Etat débloque 54 millions d’euros pour les stations de ski des Pyrénées

Une aide exceptionnelle de l’État de 54 millions d’euros pour les exploitants des remontées mécaniques du Massif des Pyrénées a été annoncée ce mercredi par le préfet de région.

Pour faire face à la crise sanitaire exceptionnelle, la fermeture au public des remontées mécaniques (installations à câbles et transports publics de personnes par chemin de fer à crémaillère) a été imposée à leurs exploitants publics et privés durant la saison 2020/2021. Cette interdiction a entraîné une baisse significative voire une absence totale des recettes que les exploitants de remontées mécaniques perçoivent en période normale.

26 dossiers ont été déposés pour 30 stations de ski et un train touristique à crémaillère sur les six départements du massif des Pyrénées (Ariège, Aude, Haute-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Orientales). Au total, près de 54 millions d’euros d’aides auront été versées aux collectivités publiques et entreprises pyrénéennes, exploitantes de remontées mécaniques, pour compenser la fermeture exceptionnelle de leur activité.

« Je me réjouis de la réponse « sur mesure » que l’État a pu apporter aux exploitants de remontées mécaniques du massif des Pyrénées, avec une aide exceptionnelle de 54 millions d’euros injectée directement dans l’économie locale montagnarde, durement frappée par la crise sanitaire après une saison blanche », Étienne Guyot, préfet coordonnateur de Massif des Pyrénées.

Tags: Une

Articles Récents

Lourdes. mère et fils vendaient cocaïne, héroïne et cannabis

A l'issue d'un banal contrôle routier, la police nationale des Hautes Pyrénées a démantelé un réseau de drogue à Lourdes.…

2 juin 2021

Tarbes – nouvel appel urgent au don du sang

Après les jours fériés de mai qui ont causé une baisse importante des réserves de sang, l’EFS constate avec le…

2 juin 2021

Covid19 ces Variants qui pourraient freiner les réouvertures

Covid-19 : le variant indien menace le déconfinement du Royaume-Uni. Le gouvernement britannique fait face à de vives critiques mardi…

2 juin 2021

Ce site utilise des Cookies