Les élections régionales et départementales repoussées d’une semaine ?

Les élections régionales et départementales repoussées d'une semaine ?
Photo DP/Pixabay

Un débat se tient ce mardi à l’Assemblée nationale sur les élections régionales et départementales prévues au mois de Juin. Selon le président de l’Assemblée, le Premier ministre Jean Castex devrait proposer un report non à l’automne mais d’une semaine. Si la tenue du scrutin ne devrait pas poser de problème pour assurer la sécurité sanitaire des Bureaux de vote, la campagne électorale devrait prendre une dynamique nouvelle.

Laurent Jaoul, maire (SE) de Saint-Brès, a reçu un courriel signé par le préfet de l’Hérault. Ce dernier a demandé à l’élu de répondre à une question : “Je vous serai reconnaissant de m’indiquer par oui ou par non si les conditions préconisées par le Comité scientifique vous semblent réunies pour tenir les deux scrutins prévus en juin prochain”. Laurent Jaoul avait 48 heures pour se prononcer, mais il a choisi de ne pas répondre. Pour lui, le délai est trop court et surtout, il pense que ce n’est pas aux maires de décider.Dans l’Hérault, des dizaines d’élus boycottent cette consultation. À 25 km plus loin, le maire de Juvignac, Jean-Luc Savy, a pris lui aussi la même décision. “Je ne suis pas virologue ou épidémiologiste. Ce n’est pas mon métier. La compétence juridique sanitaire relève vraiment du national, de l’ARS, du gouvernement et non pas des élus locaux”, confie-t-il. Si certains élus refusent de se prononcer, certains habitants ont pu donner leurs avis sur la question. Mais ceux-ci sont partagés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.