l’éco tourisme facteur de réduction de la pauvreté dans le monde

Tourisme durable écotourismeL’Organisation mondiale du tourisme des Nations Unies (OMT) s’est félicitée mercredi de l’adoption par l’;Assemblée générale de l’ONU d’une résolution « historique » reconnaissant la contribution du tourisme durable à l’éradication de la pauvreté, au développement communautaire et à la protection de la biodiversité.

Adoptée par consensus à l’initiative du Maroc et parrainée par 107 Etats membres, la nouvelle résolution, intitulée « Promotion du tourisme durable et, notamment, l’écotourisme aux fins de l’élimination de la pauvreté et de la préservation de l’environnement », souligne la nécessité d’optimiser les avantages économiques, sociaux, culturels et environnementaux découlant du tourisme durable, en particulier dans les pays en développement. Elle invite ainsi les instances onusiennes à promouvoir le tourisme durable en tant qu’instrument susceptible de contribuer à atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).
D’une portée « nettement plus large » que celles précédemment adoptées sur le sujet par l’Assemblée générale en 2010 et 2012, cette nouvelle résolution s’appuie notamment sur les recommandations formulées par l’OMT sur l’écotourisme, s’est félicitée l’agence de l’ONU dans un communiqué de presse publié simultanément à New York et à Madrid.
« L’OMT se félicite de cette reconnaissance remarquable de la capacité du tourisme à promouvoir le développement durable à travers le monde », a ainsi déclaré le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai. « Le large soutien à cette résolution reflète la prise de conscience croissante du rôle vital que doit jouer le tourisme dans un avenir durable pour tous et ouvre les portes à des politiques nationales de soutien et à un financement international du tourisme durable ».
La résolution met également le tourisme durable à l’ordre du jour du programme de développement des Nations Unies pour l’après-2015, en demandant au Secrétaire Général de présenter lors de la 71ème session de l’Assemblée Générale en 2016, en collaboration avec l’OMT, un rapport contenant « des recommandations sur les moyens de promouvoir le tourisme durable et l’écotourisme en tant qu’instruments de lutte contre la pauvreté et de protection de l’environnement ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.