le Soudan Sud loin de la paix

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a fait part de son inquiétude concernant la situation au Soudan du Sud, lors d’une rencontre bilatérale avec une délégation du gouvernement sud-soudanais mardi à Bruxelles, en marge d’un sommet Union européenne-Afrique. La délégation sud-soudanaise était menée par Awan Guol Riak, Ministre au Bureau du Président, et Barnaba Marial Benjamin, Ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, a précisé le porte-parole du Secrétaire général dans une note à la presse. « Le Secrétaire général a exprimé sa préoccupation concernant la situation au Soudan du Sud et a souligné que les Nations Unies étaient prêtes à faire tout leur possible pour assister les efforts pour mettre fin à la violence, et à promouvoir la paix et la réconciliation, ainsi que les droits de l’homme et la responsabilité », a ajouté le porte-parole. « Le Secrétaire général a souligné qu’il était très important d’éviter les incidents de harcèlement visant des employés de l’ONU. » Le Secrétaire général a été encouragé par le message que la délégation a apporté de la capitale Juba dans lequel le gouvernement sud-soudanais réaffirme son engagement à travailler avec la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) et en particulier avec sa Représentante spéciale, Hilde Johnson.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.