Le procès de Julien Coupat et du groupe de Tarnac s’est ouvert

“Groupe de Tarnac”: le procès de huit militants s’est ouvert ce mardi à Paris. Le procès de huit militants libertaires du “groupe de Tarnac” s’est ouvert ce mardi devant le tribunal correctionnel de Paris. Mis en cause il y a dix ans pour terrorisme, ils sont jugés seulement pour dégradation de ligne SNCF. Parmi les prévenus figurent Julien Coupat, 43 ans, présenté comme le théoricien du groupe, son ex-compagne Yldune Lévy, 34 ans, Elsa Hauck, 33 ans, et Bertrand Deveaud, 31 ans. Ils sont poursuivis pour “association de malfaiteurs”. Les quatre autres prévenus doivent répondre de délits mineurs comme le recel de documents volés ou le refus de se soumettre à un prélèvement biologique. À noter que le tribunal a décidé ce mardi de se rendre bientôt sur les lieux du sabotage. La défense, qui dénonce une instrumentalisation politique et les méthodes des services antiterroristes dans cette affaire retentissante, réclamait ce déplacement à Dhuisy, en Seine-et-Marne. Label : BFM TV Date d’ajout : 13/03/2018

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.