Le Parti socialiste des Hautes Pyrénées en fête et au travail

Le Parti socialiste des Hautes Pyrénées en fête et au travail
Temps d'échange mais aussi de convivialité pour la fête de la rose des Hautes Pyrénées

Le Parti socialiste des Hautes Pyrénées a tenu ce dimanche sa Fête de la Rose à Andrest. Au menu : Garbure, chants Pyrénéen et politique.

L’année 2019 sera t elle celle de la renaissance d’un Parti socialiste affaibli depuis l’arrivée de Macron à la présidence de la République ? Pour tenter de répondre à cette question, le Parti socialiste des Hautes Pyrénées a organisé ce dimanche sa fête de la Rose avec deux invités : Rachid Témal, sénateur du Val d’Oise et ancien premier secrétaire du PS etGabrielle Siry, porte parole. Devant une centaine de militants, et sur la forme de questions réponses, les deux orateurs ont évoqué tour à tour, les élections européennes et la stratégie du PS. Avec un leitmotiv : un parti au travail pour préparer les futures échéances.

Stratégie pour les élections européennes

Rachid Témal a prôné une entrée en campagne rapide du Parti socialiste, qui, a t il rappelé, dispose d’un programme complet et acté par les militants pour l’avenir de l’Europe. Gabrielle Sirya rappelé que le PS visait une stratégie d’union de la gauche sur un socle commun. Et pointé les principaux thèmes de ce programme : taxation des géants de l’internet, révision de la règle des 3% de déficits publics pour en exclure les dépenses liées à la lutte contre le réchauffement climatique ou instauration d’un impôt sur la fortune au niveau européen.

Europe-union-de-la-gauche-et-offre-politique-fête-rose-Hautes-pyrénées
De gauche à droite, Jérôme Marbot, Premier fédéral du PS 64, Maxime Lafaille, représentant des Jeunes Socialistes, Rachid Témal, sénateur et Christophe Cavaillès, premeir fédéral du PS65

Référendum d’initiative partagée sur l’impôt

Sénatrice socialiste des Hautes Pyrénées, Viviane Artigalas a tenu à rappeler le travail accompli par les parlementaires socialistes. Et en premier lieu la mise en marche de la procédure de référendum d’initiative partagée pour rétablir l’Impôt sur la Fortune. Elle a également indiqué que la situation de l’aéroport de Toulouse avait servi de contre exemple pour faire voter contre le projet de privatisation d’Aéroport de Paris souhaité par Emmanuel Macron et porté par Bruno Le Maire.

Garbure et chants Pyrénéens

Temps d’échange politique mais aussi heures de convivialité pour les militants socialistes venus des Hautes Pyrénées mais aussi desPyrénées Atlantiques ou de la Haute Garonne. Les organisateurs de cette fête de la Rose avaient tenu à faire découvrir deux spécialités locales : la garbure mais aussi les chants des Pyrénées qui ont rythmé ce repas surprise pour les convives d’un parti fort de ses militants, de ses dizaines de milliers d’élus locaux et de son fond doctrinal comme l’ont souligné les intervenants.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.