Politique

La justice donne raison aux grévistes de Tarbes

Deuxième mois de grève à la clinique de l’Ormeau de Tarbes. Et journée décisive pour les grévistes. La justice a débouté mercredi matin, la direction de la clinique qui avait assigné 17 salariés grévistes pour occupation illégale.

Pour faire pression sur la direction, dans un contexte difficile, des salariés avaient décidé d’occuper le hall de la clinique. Le Tribunal de Grande Instance a estimé que cet acte n’outrepassait pas les limites du droit de grève. 140 salariés avait attesté par écrit être solidaires de leurs camarades.

Mardi, de nombreux tarbais avaient fait part de leur soutien aux salariés assignés en manifestant devant le palais de justice.

Après un mois de lutte, les grévistes ont également reçu le soutien de nombreux élus. Le conseil départemental, le conseil municipal et le conseil d’agglomération du grand Tarbes ont voté des voeux en faveur de négociations.

Mercredi matin, les grévistes ont décidé de bloquer les voies d’accès à la clinique d’Ormeau à l’exception des urgences. 

Cet article a été modifié le 14 décembre 2016 12 h 44 min

Partager

Articles Récents

Vers un contrôle technique des motos à l’automne

Le contrôle technique des deux-roues devra être en place d’ici au 1er octobre 2022 Le contrôle technique des deux-roues ne…

18 mai 2022

La gendarmerie du Gers lance un avis de recherche pour retrouver un ado de 15 ans

Le jeune homme aurait fugué depuis hier soir de son domicile de Ramouzens dans l'est du Gers Nouvel avis de…

17 mai 2022

La Maison Sport-Santé de Tarbes ouvre ses portes : une bonne raison de reprendre l’activité physique

Journées Portes Ouvertes à la Maison Sport-Santé de la Ville de Tarbes 8, avenue Pierre de Coubertin du 19 au…

17 mai 2022