Journée internationale de la Terre nourricière

journée de la terre

À l’occasion de la Journée internationale de la Terre nourricière qui est celebre mardi, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a rappelé que chaque année, cette Journée est l’occasion de réfléchir sur la relation que nous entretenons avec la planète qui subvient à nos besoins. « L’air que nous respirons, l’eau que nous buvons et les sols qui nous nourrissent font partie d’un écosystème mondial délicat, que l’activité humaine met de plus en plus à dure épreuve. La lourde main de l’homme est visible dans le déboisement des forêts tropicales comme dans l’épuisement des ressources halieutiques, dans la pénurie croissante d’eau douce comme dans le rapide appauvrissement de la diversité biologique, dans la pollution grandissante de l’air et des mers qui touche de nombreuses régions du monde », a expliqué M. Ban dans son message pour la journée. « Vu l’accroissement de la population, force est de constater que le rythme avec lequel nous consommons les ressources de la planète n’est pas viable à long terme. Les mentalités et les pratiques doivent absolument évoluer à l’échelle mondiale », a-t-il souligné. Photo le moteur de recherche Google a décidé de célébrer la journée de la Terre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.