Henri Michel est mort

Henri Michel, né le 28 octobre 1947 à Aix-en-Provence et mort le 24 avril 2018 dans la même ville, est un footballeur et entraîneur français. Évoluant au poste de milieu de terrain, il réalise l’essentiel de sa carrière au Football Club Nantes avec qui il remporte trois titres de champion de France et une coupe de France. En équipe de France, il est sélectionné à 58 reprises entre 1967 et 1980.

À sa retraite sportive, il devient sélectionneur de l’équipe de France olympique avec qui il remporte les Jeux olympiques de 1984. Puis, à la suite de la retraite de Michel Hidalgo, il devient sélectionneur de l’équipe de France de 1984 à 1989. Il remporte la Coupe intercontinentale des nations en 1985 et amène la France jusqu’à la 3e place de la Coupe du monde de football de 1986. Il devient ensuite notamment entraîneur du Paris Saint-Germain et de plusieurs clubs et sélections nationales africaines, dont l’équipe du Maroc.

De 1982 à 1984, il entraîne l’équipe de France olympique qui remporte la médaille d’or lors des Jeux Olympiques de 1984 à Los Angeles, face au Brésil en finale.

Cette même année, il succède à Michel Hidalgo comme sélectionneur de l’équipe de France A, tout juste championne d’Europe. Il remportera avec cette équipe la Coupe intercontinentale des nations en 1985 et atteindra la demi-finale de la Coupe du monde 1986 au Mexique. Après cette compétition, la France ne se qualifiera pas pour le Championnat d’Europe de 1988 en Allemagne, et Henri Michel sera remplacé par Michel Platini. Ce remplacement fait suite à un match calamiteux contre Chypre (1-1) lors des éliminatoires du Mondial 1990 qui compromettait les chances de qualification pour ce dernier.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.