Grand débat national, le grand silence à Tarbes

Grand débat national, le grand silence à Tarbes (1)
Mauvais départ pour le grande débat dans les Hautes Pyrénées. Photo DP

Les tarbaises et les tarbais pourront ils participer au grand débat national. Pourtant rien ne filtre sur son organisation.

Les Gilets Jaunes sont nombreux tous les samedi pour manifester leur raz le bol depuis la place de Verdun à Tarbes. Ils sont aussi présents à Lannemezan, Vic en Bigorre ou Mourbouguet. Mais à l’heure où cette consultation est censée commencer, ni la mairie de Tarbes (majorité Les Républicains) ni la préfecture ne communiquent sur le sujet. Nulle information dans la presse.

Le représentant du parti socialiste Christophe Cavaillès -éditeur du site Tarbes7.fr- s’est déclaré favorable à la tenue de cette consultation “si elle aboutit à un nouveau Grenelle avec les syndicats et si les français peuvent se prononcer, éventuellement par un référendum d’initiative partagée sur le rétablissement de l’ISF.

Michel Hourie référent de la République en Marche dans les Hautes Pyrénées n’a pas précisé sur son compte Twitter comment pourraient être organisés ces débats en Bigorre.

Dans ses voeux, le président du Conseil départemental Michel Pélieu (PRSL) a lui aussi laissé entendre sa volonté de participer au Grand Débat national lorsqu’il déclarait ” Il est urgent de sortir de cette crise. Et on en sortira que par le dialogue, l’écoute, le respect des différences et la confiance mutuelle”.

Thèmes, organisation, garants : le mode d’emploi du grand débat

Emmanuel Macron donne mardi le coup d’envoi du grand débat qui doit répondre à la crise des “gilets jaunes” et permettre au président de relancer son quinquennat. Où participer? Comment? Sur quels sujets? L’Express explique le grand débat. Label : L’express Date d’ajout : 15/01/2019

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.