Glissements de terrain en Afghanistan : au mois 350 morts

Le Coordonnateur humanitaire des Nations Unies en Afghanistan, Mark Bowden, a exprimé vendredi sa préoccupation concernant la situation dans le district d’Argo de la province de Badakhshan en Afghanistan, où de fortes pluies ont provoqué des glissements de terrain qui ont fait de nombreux morts et blessés et causé des dégâts considérables. Selon les autorités provinciales, plus de 350 personnes ont été tuées, et un nombre plus important ont été portés disparus et de très nombreuses familles ont été déplacées.

« Au nom des agences humanitaires des Nations Unies, je présente nos condoléances aux familles qui ont perdu des proches dans ces glissements de terrain. Davantage d’Afghans sont morts dans des catastrophes naturelles au cours des sept derniers jours qu’au cours de toute l’année 2013 », a indiqué M. Bowden dans un communiqué de presse. Les Comités provinciaux de gestion des catastrophes du gouvernement afghan sont responsables de la coordination des opérations de secours au Badakhshan, avec le soutien des agences humanitaires. Si les opérations de recherche des personnes disparues et de secours sont prioritaires pour l’instant, des évaluations ont été lancées pour déterminer l’ampleur des dégâts et pour répondre aux besoins urgents de la population. Certaines zones sont difficiles d’accès et cela entrave les efforts. « Notre première priorité est de sauver autant de vies que possible. Certains sont toujours ensevelis sous des décombres. L’ONU est pleinement engagée dans ces efforts et nous mobilisons de plus grandes capacités et davantage de ressources pour renforcer notre action », a expliqué M. Bowden.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.