Categories: Economies

Française des Jeux, privatisation en marche

La Française des Jeux, détenue à 72 % par l’État, a annoncé le lancement de son processus de privatisation avec l’approbation de l’Autorité des marchés financiers (AMF), en vue de son introduction en Bourse le 7 novembre.

La Française des Jeux a lancé vendredi le compte à rebours pour sa privatisation, annonçant que l’Autorité des marchés financiers (AMF) avait approuvé son document de base, première étape formelle en vue de son introduction en Bourse le 7 novembre. « Avec ce projet de privatisation, c’est une nouvelle page de l’histoire de notre entreprise qui s’ouvre », a souligné dans un communiqué Stéphane Pallez, PDG de l’opérateur de jeux détenu à 72 % par l’État. « Notre ambition est de renforcer notre position de premier opérateur de loterie et de paris sportifs en France, et de devenir un acteur international de référence dans le secteur des jeux et des services », met en avant la dirigeante en poste depuis 2014 et qui vient d’être reconduite dans ses fonctions. La FdJ a fait état vendredi de « l’approbation de son document d’enregistrement par l’Autorité des marchés financiers, en date du 17 octobre ». Cette approbation « constitue la première étape du projet de privatisation de FDJ par voie d’introduction en bourse sur le marché réglementé d’Euronext, à Paris. La réalisation définitive de cette opération est soumise à l’approbation par l’AMF du prospectus relatif à l’opération et à des conditions de marchés favorables », tient à préciser le groupe.

Des actions pour le grand public Mi-octobre, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire avait annoncé que les investisseurs privés comme le grand public pourraient souscrire des actions Française des Jeux entre le 7 et le 20 novembre. « Je souhaite que cette privatisation soit un succès populaire et que le plus grand nombre y participe », avait-il souligné. Le gouvernement souhaite tirer « plus d’un milliard d’euros » de cette privatisation, a indiqué récemment Stéphane Pallez. En 2018, la FdJ, deuxième loterie européenne et quatrième mondiale, a engrangé 15,8 milliards d’euros de mises, soit une progression de 4,4 % sur un an et de 28 % en quatre ans.

Cet article a été modifié le 18 octobre 2019 10 h 50 min

Partager
Publié par
Tarbes7.fr @tarbes7

Articles Récents

Neige. Des automobilistes bloqués dans les Pyrénées

Deux ressortissants espagnols qui se rendaient à Lourdes et suivaient les indication du GPS de leur véhicule ont emprunté la…

15 novembre 2019

Idées de sorties ce week end à Tarbes : théâtre, sport ou vide grenier

De nombreuses animations sont programmées ce week end à Tarbes. Pour celles et ceux qui n'iront pas voir la neige…

15 novembre 2019

La station de ski du Val d’Azun ouvre ses portes ce week end

L’Espace Nordique du Val d’Azun anticipe son ouverture à ce week-end, samedi 16 et dimanche 17 novembre 2019. Il s’agit…

15 novembre 2019

Voici à quoi ressemblera le nouveau Pic du Midi

Un nouveau projet immobilier débute au sommet du Pic du Midi. Avec la création en extension de deux nouveaux bâtiments,…

15 novembre 2019

Le froid est arrivé sur Tarbes

Le thermomètre a chuté en fin de nuit ce vendredi. Des gelées sont possibles ce week end à Tarbes. Les…

15 novembre 2019

L’ADRISE interpelle Brune Poirson

Communiqué - Lors de l'ouverture du 33éme congrès d'AMORCE à Strasbourg le 16 octobre 2019, Brune Poirson, Secrétaire d’Etat auprès…

15 novembre 2019

Ce site utilise des Cookies