Categories: Politique

Faible mobilisation pour le vote en faveur du nom de la nouvelle région

Le nom d’Occitanie arriverait en tête des avis populaires. L’assemblée du conseil régional prendra t elle le risque politique de proposer un autre nom ?

Sur les 3 millions d’habitants que compte la nouvelle grande région issue de la fusion de Midi Pyrénées et Languedoc Roussillon, seuls 203 993 avis ou votes ont été validés par huissiers. Soit une participation inférieure à 10 % de la population. Et ce malgré les campagnes publicitaires successives. Une participation relativement faible loin de la passion des débats qui ont animé les réseaux sociaux entre pro Occitanie, plaideurs pour Occitanie Pays Catalans ou Pyrénéistes. Un huissier de justice a constaté le vendredi 10 juin à minuit le nombre d’avis reçus sur la plateforme internet dédiée : 164 826 participants. Seuls 39 167 avis ont émis en version papier.

La consultation auprès de la population ouverte par la Région entre le 9 mai et le 10 juin sur les cinq noms proposés par délibération, a donc reçu au total 203 993 avis.

Sans surprise, et selon certaines indiscrétions, c’est le nom d’Occitanie qui arriverait en tête de cette consultation non obligatoire pour les conseillers régionaux qui pourront voter en faveur d’un autre nom. Qu’en sera t il effectivement ? Choisir un autre nom que celui des votants équivaudrait à prendre un risque politique …. On notera au passage que l’un des plus éminents historiens de la région, Rémy Pech avait approuvé la cohérence des noms Languedoc et Occitanie.

Articles Récents

Lourdes. mère et fils vendaient cocaïne, héroïne et cannabis

A l'issue d'un banal contrôle routier, la police nationale des Hautes Pyrénées a démantelé un réseau de drogue à Lourdes.…

2 juin 2021

Tarbes – nouvel appel urgent au don du sang

Après les jours fériés de mai qui ont causé une baisse importante des réserves de sang, l’EFS constate avec le…

2 juin 2021

Covid19 ces Variants qui pourraient freiner les réouvertures

Covid-19 : le variant indien menace le déconfinement du Royaume-Uni. Le gouvernement britannique fait face à de vives critiques mardi…

2 juin 2021

Ce site utilise des Cookies