Deux PME de Midi Pyrénées sélectionnées pour le concours mondial de l'Innovation

Myfox Whylot innovation

Deux PME de la région Midi pyrénées ont été retenues dans la première vague de sélections pour le concours mondial de l’innovation piloté par le Fleur Pellerin et Anne Lauvergeon. Myfox Toulouse Labège et Whylot sont sélectionnées.

Jean-Marc Ayrault, Premier ministre a réuni le 20 mars, avec Geneviève Fioraso, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, et Fleur Pellerin, ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif, chargée des petites et moyennes entreprises, de l’innovation et de l’économie numérique, les vingt membres de la Commission « Innovation 2030 » présidée par Anne Lauvergeon pour dévoiler les 58 premiers projets qu’elle a proposés de retenir au titre du Concours mondial d’innovation. Lancé en présence du Président de la République le 2 décembre dernier, ce concours mondial entend permettre à des entrepreneurs de réaliser leur idée en accompagnant chaque étape de leur développement : la maturation du projet, la levée des risques, l’industrialisation pour mise sur le marché. A chaque étape, une sélection des meilleures projets sera réalisée, et le financement de l’Etat pourra être intensifié jusqu’à 10 fois par rapport à l’étape précédente. 300 M€ ont été réservés à cet effet sur le Programme d’investissements d’avenir.

Les projets doivent s’inscrire dans une des sept thématiques retenues par le Gouvernement : le stockage de l’énergie, le recyclage des métaux rares, la valorisation des richesses marines, les protéines végétales et la chimie du végétal, la médecine individualisée, la silver économie ou l’innovation au service de la longévité, et la valorisation des données massives (Big Data).

En Midi-Pyrénées, deux projets sont sélectionnés sur les 58 :
Myfox. Cette PME de Labège créée en 2005 est porteuse d’un projet visant à proposer aux seniors de suivre leur état de santé, de stimuler leur activité et d’anticiper la perte d’autonomie afin de permettre un suivi thérapeutique adéquat dès les premiers signes et, ainsi, de favoriser le maintien à domicile. Myfox, présidée par Jean-Marc Prunet, a été créée en 2005 à la suite d’un programme de recherche et développement mené en partenariat avec le LAAS-CNRS.

Whylot. Cette jeune entreprise, située dans le Lot, spécialisée dans le développement et la commercialisation de systèmes magnétiques innovants dans les secteurs de l’aéronautique et de l’énergie, a proposé un projet de système de stockage d’énergie par volant inertiel. Créée en 2011, la startup est présidée par Romain Ravaud.

Une seconde vague de sélection est ouverte. La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 15 mai 2014 (www.innovation2030.org). Photo DP/Marcla

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.