Coronavirus. Une filière de vente illégale de masques FFP3 démantelée à Toulouse

Coronavirus. Une filière de vente illégale de masques FFP3 démantelée à Toulouse
Photo DP

Une entrepreneuse toulousaine a été arrêtée par les gendarmes après une intervention de cyber enquêteurs.

C’est après des constats réalisés sur internet par des gendarmes spécialisés qu’une filière toulousaine de vente illégale de masques FFP3 a été démantelée la semaine dernière. L’entreprise suspecte achetait les masques au Royaume Uni au prix de 0,95 centimes l’unité pour les revendre 12 euros pièces. 973 de ces masques auraient été vendus de manière illégale pour pactole important. Problème pour cette entreprise toulousaine : la vente de ces masques est interdite en cette période de crise sanitaire, ils sont réquisitionnés pour les personnels de santé et les patients comme le rappelle la gendarmerie. Lundi 6 avril, les enquêteurs de la Section de recherches de Toulouse perquisitionnent l’entrepôt et placent la chef d’entreprise en garde à vue. Elle a reconnu les faits et a été jugée en comparution immédiate.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.